AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) I heard you are a player. well, nice to meet you, i'm the coach !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) I heard you are a player. well, nice to meet you, i'm the coach ! Dim 3 Nov - 21:02



neal prénom(s) nom


credit : retroglamor.tumblr.com
I'm not bying your dirty little smile

❝when I walk outside naked, people throw garbage at me❞
Nom : Au choix ! Prénom(s): J'ai utilisé "Neal" pour l'écriture mais si vous n'aimez pas libre à vous de changer !  Son "petit" nom : Don Juan pour Adelaïde qui aimait beaucoup ridiculiser son côté dragueur. Âge : 27 ans Statut civique : Célibataire . Caractère en Six point : ambitieux - peu sérieux - intelligent - caractériel - drôle - fierAutre Vous avez le droit de créer un autre personnage féminin mais le lien entre Adelaïde et lui est une priorité la visée étant la relation et je pense que ça peut être amusant de voir la progression de ces deux orgueilleux. Célébrité : Ryan Gosling  en priorité et s'il n'est pas libre : Stephen Amell, Taylor Kinney, Matt Bomer et Mike Vogel qui me tuent quoi qu'ils fassent  
❝Bros ever before the hoe.❞
Quels sont les points importants de l'histoire ?
Il est coach en séduction, trop sûr de lui et très arrogant. En un claquement de doigt tout lui réussis, jusqu’au jour où son père décède et bien que ça ne lui infligera aucune vraie peine (ils n’étaient pas très proche) voilà qu’il se trouve seul héritier des dettes de son joueur de géniteur. Obligé de revoir à la baisse son train de vie, il décide de quitter Syndey pour aller vivre dans un endroit plus retiré où les âmes en peine sont –selon lui- plus nombreuses.  Voilà pourquoi Darwin devient une cible potentielle et ce qui va décider sa décision ce sera une affiche publicitaire de l’agence Vanhanbourg &co où lui apparait un visage connu et qui l’a marqué, celui d’Adelaïde.

Vous pouvez créer le scénario du frère, on peut le faire ensemble aussi si vous voulez (ça peut être amusant) et préparez-vous à avoir un lien avec Cece (Rachel Bilson).
❝you can’t choose who you love, sometimes they choose you.❞
RULE NUMBER ONE : SEDUCTION IS BETTER THAN CONCLUSION. « Rochelle, même si je t’adore je crois que je vais m’arrêter là pour ce soir ! Je n’ai pas envie de finir comme un déchet sur le trottoir et je préfère rester un minimum consciente de ce que je vais faire. » Elles avaient enchaîné les cocktails en tout genre, la tequila coulait à flot, le champagne avait ouvert le bal et voilà que sa compagne de soirée avait des ambitions encore plus dégradantes. Adelaïde était volontaire, personne ne l’obligeait et elle se préférait de cette façon, un peu frivole mais pas conne. Ce soir là elle avait bien fait de freiner l’alcool (bien que déjà assez entamée) pour aller se déhancher de manière excentrique sur la piste de danse. Il ne fallut pas bien longtemps avant que deux, trois, quatre … moucherons viennent se coller à elle et comme à chaque fois elle les éloignait en un coup de spray optique. Adelaïde avait tous les traits d’une aguicheuse mais ce n’était pas une fille facile et nombreux étaient ceux qui ne l’oublieraient jamais. Au même moment, Neal entra dans le bar, un costume Armani de la dernière collection le rendait plus élégant que la moyenne, et il ne mit pas bien longtemps non plus avant de se faire remarquer par les divers groupes féminins en chaleur. Il alla s’installer au comptoir, commanda un gin tonic et se positionna de façon à avoir un œil dominant sur la salle. Christopher son frère et meilleur ami n’allait pas tarder à le rejoindre et le barman venait de lui servir sa boisson, qu’il entama sans même y jetai un regard. Comme Adelaïde, c’était un habitué. Alors que le gin venait lui brûler agréablement la trachée, lui rappelant qu’il était un Homme, un vrai, son regard se posa sur une paire de longues jambes légèrement brunes et perchées sur des talons raffinés. Il ne prit même pas la peine de regarder plus haut, ces jambes bougeaient parfaitement sur le rythme de la musique et il entrevu la robe rouge dans laquelle ces jambes s’enfouirent un peu plus haut. Il n’arrivait même plus à détacher son regard de cette danse sensuelle. Persuadé d’avoir trouvé avec qui il finirait la soirée, il reposa son verre à moitié siroté et d’un pas assuré, se dirigea vers elle. Malheureusement il fut arrêté dans son élan par son frère, plus fou et plus spontané, qui l’attrapa au vol et l’obligea à rejoindre le comptoir qu’il avait été fier de quitter et qu’il retrouvait avec frustration. « Ce soir toi et moi on va se lancer un défi », c’est cette phrase qui dévia son regard de la piste de danse. « Tu t’es cru dans les liaisons dangereuses ? Tu sais bien que celui à qui ça va faire le plus de mal c’est toi ! » « Pas cette fois ! J’ai une théorie à mettre en pratique qui va réduire à néant tout ton travail de coach pour puceaux. » « J’attends de voir ça … Tu as pensé à la cible ? » Et comme le hasard fait bien les choses il pointa son doigt vers la jeune femme à qui appartenait la paire de jambes qui l’avait tiré jusqu’à la piste de danse plutôt. « Et je te laisse même commencer ! » avait déclaré Chris fier à en faire peur.  Neal commanda deux verres sans alcool –stratégie n°1, ne pas faire croire à la fille qu’on cherche à la saouler pour se la taper- et se dirigea vers la jeune femme dont il découvrit le visage et n’en fut point déçu. Pourtant le regard exaspéré d’Adelaïde l’avait observé de bas en haut. Elle se voyait déjà l’envoyer balader comme un autre moucheron. Au dernier moment il se rendit compte qu’elle était accompagnée et renonça au deuxième verre pour la copine dont il n’avait rien à faire. –stratégie n°2, ne jamais négliger les copines, le girl power ça peut faire mal – « On peut t’aider ? » lui avait demandé Rochelle déjà toute émoustillée devant l’élégance de Neal. Elle était bien plus chaleureuse que ne l’était Ade, et c’est ce qui rendait sa cible plus intéressante. « Avec mon frère on a commandé deux verres de trop, et après vous avoir aperçu sur la piste de danse, j’imagine qu’un rafraîchissement vous ferez du bien. », alors que Rochelle s’apprêtait à sauter sur l’occasion, Adelaïde montra le bout de ses griffes. « Non merci on a de quoi faire. », il posa les verres sur la table et précisa, « ils sont sans alcool, bonne soirée » avant de se tourner avec un petit sourire aux lèvres, prêt à partir mais surtout à être rappelé. Ade fut en effet surprise mais il en fallait plus pour la voir craquer. Rochelle lui mit un coup et elle comprit qu’elle devait s’excuser pour garantir une belle partie de jambe en l’air à sa copine. « Et pourquoi ton frère n’est pas venu avec toi ? ». Il s’arrêta, content et fit demi tour pour lui sourire, « Il est timide. » « Tout ton contraire si j’entends bien » « il ne faut pas se fier aux apparences », il n’avait pas lâché son regard et même si elle se sentait tirée par l’intrigue, elle figurait toujours exaspérée par son approche dragueuse. « Et quel est ton nom bel inconnu ? » demanda Rochelle béate et ridicule. « Je m’appelle Neal » « enchanté Neal, moi c’est Rochelle et la grincheuse ici présente se nomme Adelaïde » C’était une situation à vomir et même s’il était très sexy, Ade n’y voyait aucun intérêt. Elle attrapa le vers du bout des doigts et avec un sourire narquois se leva et provoqua davantage l’attention de Neal qui perdait la main avec elle. « Je vais aller tenir compagnie à ton frère pendant que vous faites plus ample connaissance. » elle attrapa du bout des lèvres la paille, la mordit légèrement ne lâchant du regard celui qu’elle voulait voir frustré. Pour ne pas jouer la lourdeur il la laissa filer, préparant un autre plan d’attaque. Il l’observa discuter avec son frère, rire et aborder une attitude bien plus détendue qu’elle ne l’avait fait avec lui. Il comprit qu’il était arrivé avec trop d’assurance, qu’elle avait l’habitude et que son approche n’était pas appropriée. Il écoutait Rochelle d’une oreille parce qu’elle lui parlait de sa relation avec Adelaïde et que tous renseignements étaient bons à prendre et ce qui le fit bouger de sa chaise ce fut le geste fatal de la belle qui posa sa main sur la cuisse de son frère. Il n’avait pas besoin d’en savoir plus, il bondit de son emplacement et alla les rejoindre, suivi de près par Rochelle qui n’était pas prête de lâcher le morceau. « Tu veux danser ? » demandait il en fixant la belle brune, mais encore une fois Adelaïde contourna sa ruse en attrapant la main de son frère, « Très bonne idée, allons-y ! ». Il continua à lui courir après toute la soirée et elle ne répondait de rien. Finalement il baissa les bras, pas sans mal, et accepta de voir son frère remporter la partie. Mais voilà, Adelaïde connaissait en réalité son frère et elle savait quel genre de pari il allait lui lancer. Même si ses réactions étaient naturelles, elle n'avait pas craqué parce qu'elle l'avait promis à son ami et quand elle vint vers lui pour se moquer doucement, il comprit la ruse. « Pour un coach en séduction t'es carrément nul ! » « Je ne t'ai jamais dis que j'étais … à je vois, donc avec Chris vous vous connaissiez ? » « Oui effectivement. Mais si ça peut te rassurer je n'aurai jamais craqué. » Il était de nouveau en liste. « Ah oui ? Je suis sûr que si. » et il cherchait à la provoquer pour arriver à ses fins. « Non, le package playboy j'ai déjà donné. » «  Tu juges trop vite. Laisse-moi te prouver que tu as tort ! » Et parce qu'il était trop sûr de lui et qu'elle avait envie de lui donner tort elle accepta un rendez-vous, un seul.

S'en suivi donc un premier rendez-vous. Il appliquait ses méthodes et en même temps laisser son naturel améliorer les conseils un peu bateau qu'il donnait aux autres hommes. Adelaïde n'était pas facile à cerner, elle était sûre d'elle et déterminée à le faire attendre. Mais au fond elle aimait sa personnalité, il l'amusait beaucoup et c'était un vrai gentleman ce qu'elle avait beaucoup de mal à trouver. Après leur premier rendez-vous il réussit à en obtenir un autre, lui proposant de lui montrer chaque phase de sa méthode et de lui prouver qu'elle fonctionnait. Curieuse, elle avait accepté et jouer le jeu sans lui facilité la tâche, par plaisir et par curiosité. Finalement ils continuèrent à se voir et se chercher. Au troisième rendez-vous il l'embrassa mais elle ne prolongea qu'une demie seconde pour ne pas le laisser espérer. Malheureusement ils ne purent arriver au terme de leurs dix rendez-vous. La meilleure amie d'Adelaïde, Cece lui avait rappelé qu'il était temps de devenir adulte, que se jouer des hommes, dépenser l'argent et de vivre au jour le jour n'était pas une vraie perspective d'avenir. Et puis elle avait un projet à lui proposé, elle avait besoin d'une architecte pour le développement de Darwin elle ne voulait personne d'autre qu'elle. Adelaïde dut donc s'en aller, avec certains regrets parce qu'elle aurait en voir plus et surtout en laissant derrière elle un Neal plus que frustré.

RULES N°10 : DO EVERYTHING TO BE UNFORGETTABLE. Chacun d'eux étaient passé à autre chose, le travail avait presque transformé Adelaïde qui avait ajouté « responsable » et « ambitieuse » a son caractère. Neal continua ses activités mais à la suite d'un drame familiale il se voit presque ruiné et doit renouveler son affaire s'il veut remonter la pente. Alors qu'il se cassait la tête depuis des mois à trouver une idée révolutionnaire, c'est en prenant le bus qu'il tombe nez à nez avec la solution, une affiche publicitaire de l'agence Van'Hanbourg&Co pour ses colocations à Darwin et la réhabilitation de ses quartiers « chauds ». Sur cette affiche il reconnu le visage d'Adelaïde et se dit que c'était le meilleur moyen de passer à autre chose, commencer par prendre du bon temps ! Il envoya donc son dossier à l'agence et prépara son départ.

« Ade, j'ai besoin que tu prennes deux dossiers en urgence, ce sont de très bons dossiers mais j'ai rendez-vous avec un entrepreneur pour les nouveaux locaux et je n'ai pas le temps de les traiter. Tu verras ils sont géniaux et il y en a un particulièrement … Merci ! » Cece était entrée comme une tornade dans le bureau d'Adelaïde, elle avait posé et répondu à sa question en même temps et déposé les dossiers sur le bureau en laissant sa meilleure amie bouche-bée avant de filer sans lui laisser le temps d'en placer une. Heureusement cette amitié et cette collaboration était un don du ciel et Adelaïde allait se mettre au travail avec plaisir. Elle se pencha donc sur les dossier, rempli les fiches sur son ordinateur, vérifia les comptes, les garanties et les colocations qui avaient encore de la place. C'est en vérifiant la fiche de personnalité qu'elle tomba nez à nez avec la photo de Neal. Elle paniqua et mit son dossier de côté, elle n'avait pas spécialement envie de le voir débarquer parce qu'elle avait mit suffisamment de temps à l'oublier complètement. Si elle connaissait encore le plaisir des aventures sans avenirs, Neal lui avait laissé un souvenir particulier parce que leur relation était exclusivement humaine et non physique. Elle attendit le retour de Cece pour lui expliquer que ce donner n'était pas acceptable et là il était difficile d'avoir l'air sérieuse. «  Ce mec a de l'argent ! Ça ne correspond pas du tout à nos profils, si on commence à embourgeoiser la colocation on fonce droit dans le mur ! » « Tu lis très mal Ade, il a précisé qu'il avait perdu une partie de son argent et qu'il avait besoin de recommencer à zéro avec son affaire. C'est exactement ce qu'il nous faut pour voir le coin prospérer... » Cece la connaissait bien et elle voyait qu'Adelaïde lui cachait quelque chose. « Et si tu me disais la vérité, pourquoi tu ne veux pas qu'il vienne. J'ai vu deux choses sur son dossier : il est très sexy et il vivait à Sydney à la même période que toi. » «  Sydney c'est grand.  » affirma la grande brune en baissant les yeux, « Adelaïde … . » Grillée elle se sentie prise au piège et craqua. «  Okay tu as raison on se connaît. C'est le mec dont je t'avais parlé quand tu m'as demandé de partir avec toi.  » « Le coach ?! » «  Le coach.  » Les filles en discutèrent pendant des heures, Adelaïde restait sur sa position mais Cece devait accepter son dossier et elle fini par rappeler à Ade les enjeux de ce projet. Finalement Adelaïde se dit qu'elle allait simplement l'éviter et agir comme si elle ne se souvenait pas de lui. C'est donc Cece qui l'accueilli à Darwin, lui fit passer le dernier entretien et lui fit visiter le coin. Il la questionna à propos de l'architecte espérant en savoir plus mais quelque chose chez la jeune femme, très belle soit dit en passant, l'intriguait, elle fuyait le sujet à tout allure. Persévérant Neal décida de prendre le taureau par les cornes et peu de temps après son déménagement il alla rendre visite à Adelaïde dans les bureaux de l'agence.

Elle était derrière son bureau à taper son compte rendu pour la décoration d'intérieur quand elle entendit une voix qui venait de l'accueil, « Je n'ai pas de rendez-vous mais je viens voir une amie, Adelaïde-Rose Storm. » Évidemment la nouvelle à l'accueil lui indiqua son bureau et Ade paniqua complètement, elle se précipita sous son bureau persuadée d'être cachée. Il toqua à la porte et elle ne répondit pas. Mais il n'allait pas s'arrêter à ça et il essaya d'ouvrir la porte. Quand il passa le nez de l'autre côté il fut surpris de la trouvée à quatre pattes sous son bureau. Et oui il n'y avait pas de panneau qui la cachait … c'était complètement ridicule et il se posa là contre la porte et l'observa en se retenant de rire. « Je pari que tu étais nulle à cache-cache quand tu étais enfant. » elle feignis d'avoir fait tomber quelque chose et remonta s’asseoir sur son fauteuil. Évidemment pour jouer le jeu à fond elle prit l'air surprise. «  Neal ? Qu'est ce que tu fais ici ?  » « Pas de ça entre nous je sais que tu étais au courant de ma venue et tu as du m'entendre depuis le couloir. Ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi tu me fuis. Mais ne répond pas à cette question maintenant, tu me dois encore 6 rendez-vous et tu auras tout le temps de réfléchir à ta réponse. » Elle fut surprise qu'il se souvienne de cela, il déposa sa carte sur son bureau et s'en alla en lui jetant un dernière coup d’œil.

La situation est la suivante : Aujourd'hui il n'attendra pas qu'elle fasse le premier pas et poussée par Cece, Adelaïde pourrait bien lui accordait le premier des rendez-vous qu'ils ont manqué. Mais joueur comme il est arrivera t-il à se tenir à l'écart des autres filles ? Parce qu'il se pourrait bien qu'Ade n'apprécie pas la concurrence !




_________________

    Thank you to believe in me. Maybe our girlfriends are our soulmates and guys are just people to have fun with.~ Cecelaïde.


Dernière édition par Adelaïde-Rose Storm le Mer 8 Jan - 20:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) I heard you are a player. well, nice to meet you, i'm the coach ! Dim 3 Nov - 21:06

✽ IMPORTANT : JE SUIS UNE TERRIBLE BAVARDE VOUS RISQUEZ D’ÊTRE VICTIME HARCÈLEMENT !

✽ ADELAIDE : Ce que vous devez savoir sur elle (va être bientôt dans sa fiche) c'est une fille de nature séductrice, volage, qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut surtout pas. Elle a une énorme fierté, une grande gueule et des manières de princesse guerrière. Architecte et passionnée elle se donne à fond dans son nouveau travail. Elle n'est pas fidèle en amour normalement mais en amitié c'est autre chose. Elle déteste être surprise et surtout quand il s'agit de ses sentiments. (attention j'avais pris Hannah Simone en premier mais petit blocage je suis passée à Holland, donc si vous lisez un "belle brune" c'est que je suis en période de partiels et pas le temps de relire !)

✽ RP : J'ai une graaande préférence pour les rps à la troisième personne. Au niveau de la fréquence je dirais un rp tout les dix jours minimum ? Je pense que c'est faisable et que c'est pas énorme :)Un bon français est préférable, je fais plein de fautes de frappes en ce moment et j'essaye de me relire un maximum alors essayez de faire de même pour qu'on puisse avoir un vrai plaisir de lecture :purple heart:Sachez que j'aime bien embêter les personnes avec qui je rp donc attendez-vous à une avalanche de mps !

✽ AVATARS : J'ai proposé Ryan Gosling, Stephen Amell ou Mike Vogel parce qu'ils correspondent au genre dandy moderne que j'aimerai pour ce personnage mais si vraiment vous voulez me proposer quelqu'un d'autre vous pouvez essayer I love you 

Je crois que j'ai tout dis, je vous attends avec impatience

_________________

    Thank you to believe in me. Maybe our girlfriends are our soulmates and guys are just people to have fun with.~ Cecelaïde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(m) I heard you are a player. well, nice to meet you, i'm the coach !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» VTES Player's Guide
» Flash player
» Global Voice Group: The Most Influential African Player you Haven’t Heard Of Pos
» Player Finds Spooky Secret Message In Dragon Age Inquisition / Kotaku
» [F] ▲ AMBER HEARD - better than revenge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop ::  Scénarios autres-