AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Well that's not fair // Cece + Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Well that's not fair // Cece + Max Jeu 7 Nov - 11:45



(+) I'm not the one you're dreaming of.
credit @theoc.


Sometimes it's hard to follow your heart
maximilian & cece


Voilà maintenant plus d'une semaine qu'il passait devant cette affiche, les traits de couleurs attirait son regard mais il n'avait jamais pris le temps de s'arrêter devant. Agacé d'être aussi pressé il décida de s'arrêter aujourd'hui et c'était une bonne initiative. En effet une nouvelle exposition était présentée à la galerie d'art Parap et le thème : Popart intéressait tout particulièrement le jeune homme qui baignait dans l'art depuis sa naissance. Si les vieilles croutes de la Renaissance avait tendance à lui donner de l'urticaire, il avait cependant un véritable penchant pour l'art contemporain, il vivait avec son temps tout simplement. Après avoir vérifier que les dates étaient toujours valides il prit en photo l'affiche et l'ajouta en pièce jointe d'un mail qu'il communiquait à sa Cece. Oui bon « sa » c'était surtout dans ses rêves mais contrairement au reste du monde il avait beaucoup de mal à la qualifier d'amie quand il espérait et la considérait comme bien plus précieuse. Enfin il espérait que cette fois ce rendez-vous se passerait réellement en tête à tête et qu'il aurait le plaisir de pouvoir discuter avec elle de tout … enfin de tout sauf de son cousin parce que là il n'en pouvait plus. Lui qui avait fait tant d'effort pour attirer l'attention de Cece, il avait simplement poussée davantage dans les bras de Sébastien. Il ne pouvait pas détester un membre de sa famille, Seb avait beau être un crétin il était comme un frère pour lui et le voir heureux, même si c'était à sa place, il en était ravi. Enfin ravi … vous avez compris. Il ajouta donc à la photo un petit mot pour la convaincre de prendre une pause : Superman a besoin de son acolyte. Et tu as besoin de prendre une pause … je ne veux pas entendre qu'une pile de dossiers t'attends, ils t'attendront toujours à ton retour. Rendez-vous à la Galerie dans une heure. Max. Les choses étaient donc claires et il espérait qu'elle ne lui fasse pas faux bon.

Une heure plus tard, comme il l'avait prévu, il s'installa sur un banc juste devant l'entrée de la galerie. Il y avait un peu de monde et une fine file d'attente à l'extérieur, Cece n'allait certainement pas tarder à arriver et il craignait que l'attente ne lui offre en moyen de repartir aussitôt alors il fit preuve d'imagination et comme c'était un habitué il réussit à payer les deux tickets avant le reste du monde. L'idée c'est que si la galerie était en libre accès, les expositions particulière comme celle-ci étaient payantes et on ne pouvait pas qualifier l'accueil de rapide. Enfin, ticket en main il s'était installé sur le banc guettant l'arrivée de celle à qui il devait son pogo. Dès qu'une brunette de taille moyenne s'approchait il se redressait persuadé qu'il s'agissait de sa Cece. Pour bien des raisons Max se détestait d'être accro à cette fille. Ils formaient un duo magique, elle ne l'avait pas mit à l'écart sous prétexte qu'il était timide et leur amitié était une force pour lui même s'il espérait clairement plus. Mais le pire c'est qu'il avait conscience d'avoir un comportement d'enfant à côté d'elle, enfin encore plus qu'au naturel. Il était prêt à tout pour la voir sourire, la faire rire et parfois il était même capable de se mettre dans des situations embarrassantes pour elle (encore une fois, plus embarrassante qu'il ne le ferait sans faire exprès) . Il pouvait s'estimait heureux qu'elle accepte d'être vu en public avec lui, ils étaient tellement différents, elle était la femme brillante et ambitieuse que tout le monde admirait et enviée, certainement reine de promo à l'époque du lycée et tellement belle qu'on en mourrait. Lui c'était plus « the boy next door », très discret, complètement paralysé devant une fille qui lui plait, terriblement maladroit, sarcastique quand il se sent attaqué, pas forcément un modèle à suivre et surtout pas forcément un gars que l'on remarque parmi la foule. Malgré tout ça Cece était l'une de ces rares exception à avoir fait l'impasse sur cette image de loser pour découvrir l'artiste et l'adorable (outch) gars qu'il pouvait être. Assis comme un mec paumé sur son banc, fixant la rue avec espoir, il fini par voir ce qu'il imaginait depuis quelques minutes déjà, Cece arrivant sur ses magnifiques talons le regard droit devant elle ne déviant pas même d'un millimètre de sa trajectoire. Il se leva au garde à vous, prêt à l'accueillir chaleureusement et tellement heureux de voir qu'elle était venue. Alors qu'elle venait juste de s'arrêter devant lui il pointa vers elle un ticket : « Avant que tu ne me dises qu'il y a trop de monde et que tu n'as pas le temps. J'ai pris les tickets, on a plus qu'à aller admirer ça de plus près. » fier de son plan il lui fit un joli sourire et déposa un baiser sur son front, comme il le faisait à Nola par exemple, énorme frustration pour lui mais c'était tout ce qu'il avait droit de s'autoriser, « Je suis content que tu sois venue. »

_________________

    I’m fine, I’m just having an allergic reaction to the universe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Well that's not fair // Cece + Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Zack Fair.
» (TERMINE) Un piège pas très fair-play [PV Zack]
» Arche / F :: Callie "Cece" Cartwig (Prise)
» Comment contrer un mumak?
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue a Darwin :: Harvey's Disctrict ::  Parap Art Gallery-