AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Let's get back to 70's bitches !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Let's get back to 70's bitches ! Lun 11 Nov - 16:57




I just can't get enough, I just can't get enough… La musique battait son plein alors que Julianne et Cece arrivait à la soirée de fin d’année organisé par le lycée. Les examens étaient finis, et bientôt ils sauraient tous qui étaient les heureux élus qui iraient récupérer leur diplôme sur l’estrade. Pour l’heure tout le monde savourait de pouvoir passer une soirée chaleureuse, pour certains se voir une dernière fois, faire leurs grand adieux. Cece avait décidé de rester à Darwin, alors pour elle pas de célébration de départ. Une partie d’elle avait envoie de voyager, se libérer l’esprit. Une autre savait que son père ne supporterait pas de perdre ses deux filles. Le départ de Billie avait été aussi dur à encaisser pour lui que pour Cece. Le seul point positif, c’est que cela l’avait d’avantage rapproché de son amie Julianne, sa copine d’enfance. Et ce soir, elles comptaient bien montrer à tous qu’elles étaient les reines de Darwin. Tout le long de l’année elles ne s’étaient pas trop fait remarquer, attendant sagement leur tour, et ce soir tout le monde connaîtrait leur nom, après ce qu’elles avaient prévues, elles seraient inoubliables ! Mais pour l’heure, Cece invitât sa meilleure amie sur la piste de danse. Elles avaient toute deux vêtue une tenue plus que ridicule, vous savez ses combinaisons pour faire de l’aérobique, et bien l’une comme l’autre en avait revêtue une ! Celle de Cece était bleu sur un caleçon blanc à motif assortit au justaucorps. Celui-ci lui moulait parfaitement les fesses, qu’elle avait sculptées durement ces derniers jours. Les deux femmes préparaient cette soirée depuis un moment. Alors qu’elles sirotaient un verre, Cece s’approchât de Jules pour lui glisser a l’oreille, mais assez fort pour couvrir le son de la musique. « Cible repéré ! » Julianne regardât dans la direction qu’indiquait son amie et repéra un jeune homme. Elle fit un mouvement approbatif de la tête. Le jeune homme en question Tag ? La faute qu’il avait commise ? Sortir avec une autre fille en même temps que Julianne, et ce soir, elle comptait bien laver son honneur. Le jeune homme était désormais connu comme un coureur de jupons, et s’il passait pour un héros aux yeux de tous, en revanche les filles qu’il laissait pour compte en revanche devenaient la risée de tous. Ce soir le règne de Tag allait s’écrouler comme un château de carte ! « Très bien, va te mettre en place il ne faut pas qu’il nous voit ensemble. » Ordonnât Cece. Tandis que Julianne s’éloignait, Cece s’approchât du jeune homme. Il jetât un regard approbateur, et avilissant sur son fessier. Cible mise en joue ! Elle fit alors demi-tour de sa démarche la plus féline. Même avec une queue de cheval dix fois trop haute sur sa tête et un bandeau sur le front, elle restait l’une des plus jolies filles de la soirée. « Tag c’est ça ? Salut je m’appelle Cece. » Le jeune homme la jaugeât de haut en bas, puis répondit avec un large sourire. « Je sais. J’ai pris mes renseignements. » Bah tiens … Cece était une des rares filles qu’il n’avait pas encore mis dans son lit, et fort heureusement il ne semblait pas savoir que c’était une amie proche de Julianne. « Oh tu t’es renseigné sur moi … C’est flatteur. » Elle baissât les yeux avec un gloussement faussement gêné. Bon dieu si il croyait a ça... Enfin au moins ses cours de théâtre lui servaient enfin a quelque chose ! « Oué si tu le dis… Alors tu veux qu’on aille discuter ailleurs ? » L’allusion se sentait dans sa voix, et elle savait que ce n’était pas une discussion entre amis qu’il recherchait, mais tant mieux, il sautait à pied joint dans le piège sans même qu’elle est besoin de forcer les choses. « Avec plaisir, je connais un endroit parfait pour ça. » Elle ponctuât sa phrase d’un clin d’œil. Il allait lui en coûter de la prendre pour la dernière des imbéciles. Elle lui attrapât la main et l’entrainât dans les couloirs qui longeaient les casiers. Sans attendre le jeune homme se saisit de ses hanches et la poussât sans délicatesse contre l’un d’eux. Un cadenas lui arrivât douloureusement dans le bas du dos. « Pourquoi attendre plus, ici ça me parait très bien. » Dit-il en prenant possession de son cou. Beurk… Cece n’avait pas remarqué qu’il avait une ventouse doublé d’un aspirateur à la place de la bouche ! « Doucement cow-boy, je connais un endroit bien plus … excitant ! » Elle se dit alors que des années de féminisme s’envolaient lorsqu’elle prononçait ses paroles, mais c’était pour la bonne cause ! Elle montât un étage, le jeune homme a sa suite, pour finalement se rendre dans la salle de projection. « Tu veux faire ça ici ? » demandât Tag intrigué par l’incongru du lieu. « Oui c’est bien plus marrant de se filmer, t’as jamais essayé ? » Elle le dévisageât comme si il venait de lui annoncer qu’il venait de perdre père et mère. « Si si bien sûr. » Balbutiât-il. Le grand Tag serait-t-il en train de se faire déstabiliser … Tant mieux ! « Ne bouge pas je vais me repoudrer le nez ! » Elle filât alors en direction des toilettes pour la phase deux du plan ! « Jules’ ? C’est moi. Tout est prêt je t’attends… » Que les choses sérieuses commencent !  


_________________

+ Some girls want to be a princess when they grow up.
I wanted to be in a bad bitch girl gang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: Let's get back to 70's bitches ! Lun 11 Nov - 20:19



Let's get back to 70's bitches !


De la musique à  outrance, des gobelets rouges qui se remplissaient très vite et quelques costumes plus farfelus les uns des autres. Il s’agissait bien là d’une fête étudiante qui battait son plein. Peut-être même la dernière. Cette soirée-là était un moyen de se dire adieu, d’écrire les quelques lignes  d’une histoire qui allait désormais s’achever. La remise des diplômes approchait à grand pas et, de ce fait, le futur de chacun se dessinait peu à peu. Certains avaient opté pour la sécurité en restant à Darwin, un moyen de ne pas perdre leurs marques et de ne pas trop vite affronter l’inconnu. D’autres aspiraient à un nouveau cadre de vie, un dépaysement total. C’était le cas de Julianne qui avait décidé de suivre sa mère à New York. Après tout, qui n’avait jamais rêvé de vivre au sein de Big Apple ? De plus, elle ne se sentait pas prête à cohabiter avec son père avec qui elle n’avait jamais eu de réels atomes crochus. Ainsi, pourquoi forcer le destin ? Même si la simple idée de poursuivre ses études sur le sol américain l’enthousiasmait, Jul’s ressentait tout de même un petit point au cœur. Certains lieux étaient chargés de souvenirs plus ou moins joyeux. Des souvenirs qu’elle avait partagés avec des personnes qui représentaient d’une certaine manière les piliers de sa vie. Parmi eux, le sourire de son amie Cece. Son amie d’enfance allait lui manquer horriblement, c’était une évidence. Malgré tout, elle ne pouvait se résoudre à fondre en larmes avant le jour J. Non, cette soirée-là allait être l’apogée de leur relation et promettait d’être forte en rebondissement. A cette simple pensée, Julianne ne put s’empêcher de sourire à son reflet tout en attachant sa queue de cheval sur le côté. Toutes les deux avaient décidé de se déguiser en professeur d’aérobique.  Ainsi, l’étudiante arborait un caleçon on ne peut plus moulant léopard et un body rose fushia. Elles s’étaient toutes les deux maquillés à outrance pour l’occasion et – étrangement – elles étaient plus séduisantes que jamais. C’est alors qu’à peine arrivées sur la piste de danse, leurs regards furent directement attirés vers une seule et unique personne : Tag.

Ce jeune homme n’était autre que l’ex à Julianne. Elle n’était pas restée très longtemps avec lui mais celui-ci n’avait pas hésité une seule seconde à requalifier leur relation de polygame. Afin d’achever une petite vengeance personnelle, les deux jeunes femmes s’étaient alliées afin de faire descendre en flèche la popularité de Tag. N’était-ce pas là un bon moyen de boucler la boucle ? La phase un se résumait à attirer le jeune homme dans les filets de Cece. Sa meilleure amie ne tarda pas à jouer de ses plus beaux atouts ce qui, sans grande surprise, fonctionna à merveille. Pendant ce temps, Julianne avait traversé les couloirs afin de trouver une petite cachette appropriée : les toilettes. Les secondes lui paraissaient être des minutes mais, lorsque la porte s’ouvra de nouveau, Julianne sautilla sur place.   « Gé-nial ! J’arrive tout de suite. L’actrice qui est en moi va se dévoiler au grand jour. » A ces mots, elle se mit à pouffer et tapa dans la main de Cece comme pour sceller de nouveau ce pacte. Jul’s attendit quelques secondes puis entra dans la salle de projection en luttant de toutes ses forces pour ne pas rigoler. Tag se retourna aussitôt et scruta l’étudiante d’un air pour le moins interrogateur. « Jules… Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Julianne s’approcha alors doucement de lui en jetant toutefois un coup d’œil à son amie. Inspirant profondément, elle haussa ses épaules : « J’ai beau lutter, je suis dingue de toi. Tu me rends dingue Tag. Tu as fait une erreur mais… Je ne sais pas, j’ai l’impression d’être restée sur ma faim. » Elle s’accroupit alors devant le jeune homme en prenant soin de frôler son torse de ses doigts. « Même si je vais partir… Je pense qu’on devrait en quelque sorte boucler la boucle tu vois. Et pour faire ça, je suis dit que l’on pourrait peut-être… innover. » Elle détourna alors son regard vers Cece pour lui faire comprendre ses intentions puis elle se releva de nouveau. Tag quant à lui avait l’impression de voir sous ses yeux le fantasme qui le hantait devenir réalité. « Vous deux et moi ? Vous me faites marcher… Ok alors si c’est pas du pipo, embrassez-vous toutes les deux. » Julianne semblait percevoir des petites étincelles dans ses yeux : il y croyait mais Tag avait toujours besoin d’être rassuré. Jul’s croisa ses bras sous sa poitrine et jeta un regard malicieux à son amie. Elle-seule avait désormais les clés en main.

_________________

UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Let's get back to 70's bitches !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue a Darwin :: What happened in the past, stays in the past-