AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(f) 'cause love comes slow and goes so fast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Lun 11 Nov - 19:38



Erin Montgomery


credit : gif-huntress.tumblr.com
The saddest thing about betrayal is that it never comes from your enemies

❝when I walk outside naked, people throw garbage at me❞
Nom : Montgomery. Prénom(s): Erin (le deuxième prénom est au choix)  Son "petit" nom : Son prénom étant déjà court, Noah l'a toujours appelé par son prénom.  Âge : 25 ans. Statut civique : fiancée. Caractère en Six point : douce - timide - généreuse - méfiante - sensible - influençable Autre le principal c'est que vous vous amusiez avec le personnage ! Célébrité : Crystal Reed/ Aimee Teegarden !
❝Bros ever before the hoe.❞
Quels sont les points importants de l'histoire ?
→ Erin est née en Angleterre et a grandi à Londres.
→ Elle vient d’une famille qui a eu suffisamment d’argent pour lui offrir une belle éducation dans une grande université. Elle n’est pas fille unique (à vous de déterminer combien de frères et sœurs elle a )
→ Elle a eu quelques histoires à l’adolescence, mais son premier grand amour est Noah. Ils se sont rencontrés lorsqu’ils étaient en troisième année à l’université.
→ Passionnée de voyages, ayant sans cesse des envies d’ailleurs, elle a fait des études de langues à l’université et sait en parler plusieurs.
→ Elle a emménagé avec Noah après un an et de relation. Six mois plus tard, elle acceptait sa demande en mariage.
→ Elle s’entendait bien avec les deux sœurs de Noah, Julianne et Annabelle. Le courant passait un peu moins avec ses parents qui l’ont toujours un peu pris de haut et n’ont jamais vraiment accepté que leur fils remette ses plans à en cause, par rapport à Erin.
→ Ils avaient décidé de se marier, puis de partir en voyage, faire un peu d’humanitaire et revenir terminer leurs études un an plus tard.
→ Leur accident de voiture (voir le lien ci-dessous) a tout remis en cause. Noah s’en est bien tiré, mais Erin a subi des blessures très graves. Après son opération, elle est restée plongée dans le coma pendant trois mois. A son réveil, Noah avait disparu de la circulation. C’est sa famille à elle qui lui a annoncé la nouvelle. Profondément blessée et en colère, elle n’a pas voulu reprendre contact avec les Bradbury pour en savoir plus.
→ La vie d’Erin a été très dure pendant un an, entre la rééducation, le choc de l’accident et de trois mois de coma. Que Noah ait été suffisamment lâche pour la laisser tomber du jour au lendemain dans un moment pareil a été particulièrement difficile à vivre.
→ Petit à petit, elle a reconstruit sa vie et a même rencontré un autre homme avec qui elle est heureuse. Il vient de la demander en mariage, elle a dit oui… Mais tout lui rappelle Noah. Ainsi, deux ans après, elle sent qu’elle a besoin d’explications, besoin de savoir pourquoi il l’a quitté lorsqu’elle était au plus mal, alors qu’ils s’apprêtaient à se marier, à se promettre de rester ensemble pour le meilleur et pour le pire. Elle prend contact avec Julianne, la sœur aînée de Noah, qui lui annonce que son frère vit en Australie, à Darwin, depuis deux ans.

Il est temps de dénoncer. Dites nous quel est son Pogo.
Je vous laisse choisir l'anecdote vous-même, pour que vous vous appropriez le personnage !
❝you can’t choose who you love, sometimes they choose you.❞
YOU CAN LOVE SOMEONE SO MUCH... BUT YOU CAN NEVER LOVE PEOPLE AS MUCH AS YOU CAN MISS THEM. Noah venait de sortir d’un cours de littérature anglaise et s’avançait sur le campus, dans le froid hivernal du mois de novembre. C’est là qu’il posa les yeux sur Erin la première fois, à mi-chemin entre le bâtiment des lettres et la bibliothèque. Le premier qui lui vint à l’esprit pour la décrire, fut radieuse. Elle dégageait un bonheur empreint de douceur. Pas timide pour un sou avec la gente féminine, il s’était approché d’elle sans tarder. « Je m’appelle Noah », s’était-il présenté sans plus attendre. Il ne pouvait pas le nier, la séduction était quelque chose d’assez simple et naturel pour lui. Il était charmeur et la plupart du temps, il n’avait pas de difficulté pour faire succomber les filles. Seulement, il sût presque tout de suite qu’Erin serait plus compliquée que les autres. « Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi Noah ? » demanda-t-elle, en haussant un sourcil, comme si elle ne comprenait pas ce qu’il lui voulait. Mais sans le savoir, elle lui avait tendu une perche qu’il aurait été idiot de ne pas saisir. « Tu peux accepter que je t’offre un café ! » avait-il répondu du tac-au-tac. « Je ne bois que du thé » Elle avait de la répartie, et c’est précisément ce qui attisait l’intérêt du jeune homme. « Je peux aussi t’offrir un thé » Il essayait de montrer son assurance, mais la vérité, c’est qu’il n’était absolument pas certain qu’elle accepterait. A vrai dire, elle semblait sceptique, éventuellement amusée, mais pas franchement séduite. « J’ai du travail à faire à la bibliothèque, je ne suis pas sûre que ma traduction de russe peut attendre ! » Elle essayait de l’éconduire poliment, mais sans montrer lourd, il n’était pas spécialement du genre à lâcher l’affaire pour autant. « Voilà ce qu’on va faire. Je vais nous chercher deux thés et on se retrouve à la bibliothèque… J’ai du travail à faire aussi », proposa-t-il. Elle sembla hésiter pendant un instant, mais elle finit par lâcher un discret soupir, lui faisant comprendre qu’il l’avait convaincu. « D’accord ! », dit-elle finalement.

C’était ensuite devenu un rituel, de se retrouver à la bibliothèque, avec deux gobelets de thé, autour des devoirs qu’ils avaient à rendre. Petit à petit Erin avait commencé à baisser sa garde. Après avoir travaillé, ils passaient encore un peu de temps ensemble autour d’un deuxième thé et discutaient, apprenaient à se connaître. Si au départ, Noah avait tenté la même approche qu’avec les autres filles, il avait finalement renoncé. L’objectif n’était pas le même. S’il cherchait à mettre la plupart des filles dans son lit, il y avait clairement plus d’enjeux avec Erin. Avec elle, il y avait les papillons dans le ventre, le cœur qui bat à mille à l’heure, l’impatience de la retrouver pour simplement entendre sa voix et être en sa présence. L’étudiante ressentait la même chose. Si elle s’était montrée méfiante à son égard, elle s’était petit à petit attachée à lui et réalisait qu’il n’était pas le stéréotype du séducteur. Un jour, il avait pris son courage à deux mains et l’avait invité à sortir un soir. Si elle s’attendait à une banale sortie au cinéma, elle avait été touchée qu’il l’emmène dans un grand restaurant. Ce n’était pas forcément ce qu’il préférait, mais il avait les moyens de le faire et il avait envie de l’impressionner. « Je ne m’attendais pas vraiment à ça », avoua-t-elle tandis qu’il la ramenait chez elle. « Est-ce que ça t’a plus ? » s’était-il inquiété. « Bien sûr, mais jamais personne ne m’avait invité dans un tel restaurant » Sa famille n’était pas dans le besoin pour autant, mais clairement, elle n’était pas aussi aisée que celle de Noah. « Si j’ai pu te faire plaisir, alors c’était le meilleur moyen d’utiliser ce qu’il y a sur mon compte en banque », avait-il répondu avec une pointe d’humour. C’était Erin qui avait pris l’initiative de leur premier baiser, juste devant la porte de chez elle. Il lui avait laissé le temps, attendant simplement le signal de sa part lorsque ce serait le bon moment. S’il l’avait déjà compris auparavant, Noah eût la confirmation, pendant ce baiser, qu’il était tombé complètement sous le charme d’Erin.

Un an plus tard, ils s’étaient installés dans petit appartement à Londres, ensemble. Ils vivaient là depuis six mois lorsque les cours s’étaient arrêtés, leur permettant de profiter de leurs vacances. Les matinées à traîner au fond de leur lit, comme deux amoureux sur lesquels le temps n’a aucune prise, se ressemblaient, mais n’en restaient pas moins terriblement agréable. « A quoi est-ce que tu penses ? » demanda Noah en caressant les cheveux de sa petite-amie. « A ce que j’aimerais qu’on fasse tous les deux », répondit-elle. « Je vais avoir besoin d’en savoir plus ! » Elle sourit en même temps que lui, avant de se lui répondre. « J’aimerais qu’on voyage tous les deux. Nos études vont se terminer dans deux ans, après on devra travailler… » Elle lui avait déjà fait part de ses envies de voyages, de pays étrangers et pourquoi pas d’humanitaire. Elle lui insufflait un vent de liberté, comme si l’aventure devenait simple. « On devrait le faire… Je ne sais pas quand, mais on devrait le faire » Evidemment, un voyage de cet envergure se préparait et ne se décidait pas en l’espace de quelques jours. « Vraiment ? » Il avait hoché la tête. « J’irai à peu près partout où tu en as envie, tant qu’on est ensemble », dit-il sincèrement, face à l’émotion qui transparaissait dans le regard de la jeune fille. Evidemment qu’elle était touchée d’entendre ces mots qui sonnaient comme une promesse. « Ca fait partie des choses que j’aimerais qu’on fasse tous les deux… Rester ensemble, » dit-elle, avec un sourire indélébile. Il l’avait regardé pendant quelques instants, sentant que c’était le bon moment. S’il y avait déjà pensé, il n’avait rien prémédité. « Epouse-moi », lâcha-t-il soudainement, avec toute la conviction du monde. Il n’avait rien préparé, pas de beau discours, ni même de bague, mais bon sang, à cet instant précis, la seule certitude qu’il avait était de vouloir l’épouser. « Je suis sérieux Erin, tu… Tu changes ma vie, tu rends absolument tout possible ». La jeune femme était partagée entre cet immense sourire qui s’élargissait sur ses lèvres et les larmes qui menaçaient de couler de ses yeux. « Oui », murmura-t-elle.« Oui ! », répéta-t-elle, avant de se lover contre lui pour l’embrasser.

Leur mariage était planifié, leur voyage d’un an autour du monde aussi. Les parents de Noah n’étaient pas particulièrement d’accord de le voir abandonner ses études de journalisme pour aller vagabonder pendant un an, mais le jeune homme avait été inflexible. Erin et Noah avaient fêté leur enterrement de vie de garçon et de jeune fille, chacun de leur côté, avec leurs amis. A la fin de la soirée, les deux groupes s’étaient rejoints. Ils avaient tous les deux décidé de rentrer ensemble chez eux afin de terminer cette journée ensemble. « T’es sûr que tu peux conduire ? » s’était inquiétée Erin. Il avait bu, et même s’il était loin d’être ivre mort, ils pouvaient très bien rentrer en taxi. « Bien sûr, on n’est pas en très loin en plus ! » Grave erreur. Ils n’avaient pas terminé leur soirée en tête à tête, amoureusement, chez eux. Ils l’avaient terminé à l’hôpital. So Noah n’avait écopé que de blessures superficielles, Erin était grièvement blessée. Elle dût être transportée d’urgence en salle d’opération et ne se réveilla pas ensuite, restant plongée dans le coma. Ce fût la dernière fois qu’elle vit Noah.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Lun 11 Nov - 19:43

Citation :
Déjà, merci beaucoup de vous intéresser à ce scénario qui me tient énormément à coeur !    
→ concernant l'avatar, je vous ai mis deux actrices, mais avec une préférence pour Crystal Reed! C'est elle que j'ai vraiment imaginé en faisant le scénario, donc je reste ouverte à d'autres propositions, mais je trouve que c'est difficile d'avoir une bouille plus adorable et douce que celle de Crystal, et c'est comme ça que je vois Erin !
→ concernant la fréquence de rp, chacun à ses obligations, sa vie, etc. mais j'aimerais bien quelqu'un qui puisse poster assez régulièrement, histoire de faire avancer l'histoire ! Bon, il va de soi, que je ne vous demande pas un rp par jour, mais disons tous les dix/quinze jours, ce serait parfait !
→ je n'ai pas vraiment d'exigence de longueur, même si quand je suis inspirée, je peux être assez bavarde! Disons un juste milieu, ni un roman, ni trois mots qui se battent en duel !
→ si vous avez la moindre question/ suggestion, n'hésitez pas, j'adore les idées tordues, et j'espère surtout que vous vous amuserez avec le personnage !
→ si vous prenez le scénario, je vous aimerais pour toute la vie et plus encore !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Lun 11 Nov - 21:18

LIVRAISON EXPRESSE !  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Lun 11 Nov - 21:44

Oh quelle rapidité !!  
J'en suis ravie évidemment, merci de t'intéresser au scénario !  
Si tu as la moindre question, ma boîte mp est ouverte ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Mer 13 Nov - 11:09

Je peux essayer ?  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Mer 13 Nov - 16:56

Bien sûr que tu peux !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast Ven 15 Nov - 17:07

Je suis là I love you
Revenir en haut Aller en bas

le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (f) 'cause love comes slow and goes so fast

Revenir en haut Aller en bas

(f) 'cause love comes slow and goes so fast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop :: Scénarios pris-