AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

dirty pleasure ▲sarah&aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: dirty pleasure ▲sarah&aaron Mar 19 Nov - 18:38

« Kate, annule mes rendez-vous pour demain et si on te pose des questions, dis-leur que je suis malade. » Et c'est ainsi qu'il raccroche au nez de sa secrétaire. Aaron était de mauvais poil. Ça commençait à devenir lourd ces sauts d'humeur. Si seulement tout pouvait être plus simple. Mais, il se trouvait qu'être compliqué était devenu sa nouvelle manière d'être. Il se passa les mains dans les cheveux, s'appuyant contre les genoux. Un soupir exaspéré s'échappa de sa bouche. Il ne pouvait rester là à se morfondre dans son appartement. Alors, une solution lui vint en tête : squatter chez Isaac. Lui au moins, il le remettra sur le droit chemin. Il lui reprochera sans doute de s'être mis en couple mais Aaron lui répondra à nouveau la même chose : il l'aimait Lux. Malgré tout ce qu'il lui fait endurer, il l'aimait. Il n'avait jamais ressenti avec d'autres femmes, mais ces jours-ci, Aaron vivait des jours noirs où il n'arrivait même plus à se reconnaître. Ce n'était pas lui, mais il avait dépassé des limites et le fait d'affronter la vérité l'effrayait. Il allait blessé la femme qu'il aimait, il le savait mais rien y faisait, il continuait à être un petit ami horrible. Une heure plus tard, il se tenait debout devant la porte de l'appartement de son meilleur ami. Il sonna, une fois, deux fois, puis trois fois mais aucun signe de personne. Déçu, il s'assit sur les marches d'escaliers, persistant à vouloir passer la soirée ailleurs que sa bulle. « Jolie robe, princesse. » Lança-t-il lorsqu'une brunette se retrouva face à lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: dirty pleasure ▲sarah&aaron Jeu 21 Nov - 16:46

« Et pour conclure ce joli discours, je n’ai qu’une chose à dire : à vous les studios ! » Son sourire illumine la salle, alors qu’elle lève sa coupe de champagne au dessus de sa tête. Suivie par le reste de l’assemblée, un élan d’esprit collectif s’empare de la grande salle bondée. C’était un rendez-vous que personne ne voulait manquer. La traditionnelle soirée très chic organisée chaque année par les bureaux de la CNA, la chaine locale d’information. On avait beau dire que Darwin n’était pas une très grande ville, Sarah pouvait aisément démentir ces paroles. Perchée sur l’estrade, le micro encore en main, elle a une vue imprenable. Buvant la délicieuse boisson d’une seule traite, elle finit par descendre de son perchoir avant de venir saluer le grand patron. Elle ne savait toujours pas pourquoi on lui avait fait confiance sur ce coup. Faire le speech d’ouverture, c’était une sacrée confiance à accorder. Elle n’avait pas l’air d’avoir fait des déçus, non, c’était plutôt l’inverse. Elle sentit une main venir frôler le creux de ses reins, alors qu’elle riait à la blague machiste de son patron. Il y avait peu de femmes dans ce milieu, du moins, peu de femmes respectées. Néanmoins, Sarah n’était pas du genre à s’offenser pour s’y peu. Du moins, ça n’aurait pas été le cas si son collègue n’avait pas eut les mains si baladeuses. Se retournant vivement sur lui, elle vient coller ses lèvres à son oreille alors qu’elle saisit sa main et la presse aussi fort qu’elle le peut. « Si c’est ce que tu veux chéri, il va falloir être plus audacieux. On joue pas dans la même cour, gamin. » Lui rendant la main qu’il réclamait, elle lui adressa un de ses fameux sourires faussement sincères, avant de tourner les talons et de terminer la soirée aux côtés de son amie Terry de la compta. Après quelques flutes supplémentaires, elle attrapa le manteau qu’on lui tendait alors qu’un taxi l’attendait déjà devant. Elle parvint à donner la bonne adresse au chauffeur, laissant ses yeux se fermer doucement, bercée par les secousses de la voiture. Arrivée devant le grand immeuble, elle paya son chauffeur avant de monter les escaliers, étonnement bien réveillée. « Jolie robe, princesse. » Elle relève le regard qu’elle avait plongé dans son sac à la recherche de ses clés et sourit en distinguant la silhouette assise devant elle. C’était vrai, sa robe était jolie. Moulante, comme tous les hommes les aimaient. Rouge, couleur passion. Couleur de ses lèvres. « Tu m’espionnes maintenant ? Je suis touchée. » Elle lui adresse un clin d’oeil avant de passer devant lui, l’entendant se relever sur son passage. Ses clés en main, elle lui tourne le dos pour ouvrir la porte. Heureusement, il ne voyait pas le large sourire qui s’étirait sur ses lèvres mordues.

_________________

— STILL SLEEPING LIKE WE'RE LOVERS. —
cold smoke seeping out of colder throats. darkness falling, leaves nowhere to go. it's spiralling down, biting words like a wolf howling. hate is spitting out each other's mouths, but we're still sleeping like we're lovers. still with feet touching, still with eyes meeting. still our hands match, still with hearts beating. and we’re still sleeping like we’re lovers. (sarah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: dirty pleasure ▲sarah&aaron Jeu 21 Nov - 21:50

Maintenant qu'il y pensait, Aaron trouvait qu'il avait mal parlé à sa petite assistante. La pauvre, elle a du le traiter de tous les noms une fois qu'il lui avait raccroché au nez. Il pouvait être un adorable patron, comme le plus arrogant. Il n'y pouvait rien en fait, en ce moment c'était tellement le chaos dans sa vie que ses humeurs aussi devenaient insupportables. Comment faisaient les autres gens pour le supporter ? Enfin, la vraie question était surtout : combien de temps ce cirque allait durer ? Combien de temps allait-il continuer à faire l'autruche ? C'était bien beau de se cacher face à ses problèmes, mais faire du mal à son entourage, ce n'était pas son plan de départ. Il n'était sans doute pas organisé, mais il n'était surtout pas égoïste, du moins pas jusqu'à aujourd'hui. Mais, en voyant Sarah débarquer, il avait comme oublié ses soucis. Les hommes et leurs faiblesses.  Celui-ci sourit à la réponse de la jeune femme. Elle avait toujours le mot pour le faire sourire. Son jeu était le même à chaque fois qu'ils se retrouvaient ensemble, et cela amusait beaucoup Aaron. Il se leva des marches, laissant passant la brune devant lui. « Il faut bien que quelqu'un veille à ta sécurité. » Il avaient toujours été comme ça, à s'inventer des situations, à parler de choses inutiles. Si seulement leur relation pouvait être qu'une simple amitié. « Et cette robe, c'était pour quel occasion ? » Lui demanda-t-il en la suivant dans au salon, après qu'elle ait débloqué la porte d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: dirty pleasure ▲sarah&aaron Sam 23 Nov - 14:26

La soirée avait mal démarrée, mais en apercevant Aaron sur le pallier de sa porte, Sarah pensait que finalement elle ne pouvait que bien s'achever.C'était plus fort qu'elle, il lui était impossible de se remettre en questions sur leur relation. Peut-être que c'était mal, oui, peut-être qu'elle aurait dû lui dire qu'Isaac ne rentrerait pas avant un moment, qu'il devrait plutôt rentrer chez lui, voir sa copine. Pourtant elle ne dit rien de tel, non, elle joue. Le petit jeu auquel ils jouaient constamment. « Je devrais te remercier alors, qui sait ce qui aurait pu m’arriver ce soir. » Repensant à son abruti de collègue aux mains baladeuses, elle leva les yeux au ciel avant de pousser la porte, suivie d’Aaron. Elle pose ses affaires par terre, sachant très bien qu’elle se ferait réprimandée le lendemain par ses colocataires. Le bordel de leur appartement était en grande partie occasionné par les soins de la brunette, très appliquée à cet ouvrage. Alors qu’Aaron pointait sa robe du doigt, elle se détourna pour attraper une bouteille de vin et deux verres à pieds. « Du boulot. » C’était difficile à croire, mais lui dire qu’elle avait eu une soirée en grande pompes lui semblait moins drôle que le laisser penser à une possible aventure avec un homme très haut placé de sa boite. Elle le regarde avec malice alors qu’elle lui tend la bouteille. Elle préférait laisser la boisson aux hommes, et elle s’occuperait du reste. « Qu’est-ce qui t’amènes ? »

_________________

— STILL SLEEPING LIKE WE'RE LOVERS. —
cold smoke seeping out of colder throats. darkness falling, leaves nowhere to go. it's spiralling down, biting words like a wolf howling. hate is spitting out each other's mouths, but we're still sleeping like we're lovers. still with feet touching, still with eyes meeting. still our hands match, still with hearts beating. and we’re still sleeping like we’re lovers. (sarah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: dirty pleasure ▲sarah&aaron

Revenir en haut Aller en bas

dirty pleasure ▲sarah&aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» 2.07 : Dirty Money
» Sarah Wild
» Aaron Ekblad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Koroka Bay  :: And they lived happily ever after-