AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) i love hate you, as much as you love drive me crazy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) i love hate you, as much as you love drive me crazy Mer 20 Nov - 13:56



dwayne  prénom(s) mallone


credit : damnrobbieamell.tumblr.com
And this is how you remind me Of what I really am

❝when I walk outside naked, people throw garbage at me❞
Nom : au choix, pour le scénario je vais l'apeller Mallone. Prénom(s): au choix également, pour les besoins du scénario je vais l'appeler Dwayne. Son "petit" nom : à vous de voir selon les prénoms que vous choisissez. Si vous gardez Dwayne : Dwony, D., Wayn …  Âge : vingt et un ans. Statut civique : célibataire sans l'être totalement. Caractère en Six point : intelligent - infidèle - sportif - désordonné - charmeur – donne l'impression d'avoir un ego surdimentionné Autre Si pour vous un détail a son importance c'est le moment de le préciser ! Célébrité : Robbie Amell & Robbie Amell Jr (a) sérieusement je ne vois personne d'autre pour ce scénario que Robbie. Je l'ai fait en pensant à lui, bavant devant lui, et je trouve qu'il correspond tout à fait au personnage. Si jamais il est pris voici une petite liste : drew van acker, austin butler, avan jogia.
❝Bros ever before the hoe.❞
Quels sont les points importants de l'histoire ?
je laisse la majorité de son histoire libre, simplement voici quelques points à respecter et intégrer dans votre fiche pour que le lien et l'idée que je me suis fait du personnage soit plausible :
- il est issu d'une famille aisée, malgré tout il a eu une enfance difficile, délaissé par ses parents (qui se préoccupaient plus de leur boulot que de leurs enfants) il n'a jamais vraiment connu l'amour parental.
- il a essayé, et essaye encore, de se faire remarquer par sa famille en faisant des conneries.
- il est à Darwin depuis au moins le début de l'année scolaire 2013
- il est en première année d'architecture après s'être rendu compte que le journalisme d'investigation (ou autre) n'était pas ce qu'il avait envie de faire de sa vie.
- il vit toujours avec ses parents mais autant dire qu'il vit seul, vu le manque de présence de ces derniers.
- à la fac il est adulé de toute la gente féminine, son charme ne passant pas inaperçu. il est le stéréotype même du gars populaire qui a la gente féminine à ses pieds. Il s'amuse de cette situation qui est bien loin de sa réalité.
- il enchaîne les conquêtes, passe pour le goujat de service, plus pour faire plaisir à la "bande de pote" qui le suit partout que par plaisir personnelle.
- il accepte l'image qu'on lui prête, préférant se cacher derrière cette façade glorieuse plutôt que montrer le garçon fragile et sensible qu'il est en rentrant dans sa grande maison vide.
- il aime ses études, s'y donne à 100% pour ne pas regretter d'avoir louper le coche.


❝you can’t choose who you love, sometimes they choose you.❞
Without contraries is no progression. Attraction and repulsion, reason and energy, love and hate, are necessary to human existence. Elle soupirait ne supportant plus le désordre qui régnait sur la paillasse. Depuis que le professeur l'avait placé à ses côtés, elle avait perdu tous ses repères, de quoi la rendre folle. tu pourrai ranger un peu tes livres, j'ai même plus assez de place pour écrire ! Comme toujours elle ne relevait pas la tête, marmonant ces paroles en évitant de croiser son regard. Il était charmeur, le roi de la promo avec toutes les filles à ses pieds ... Pas du tout le genre de gars qui s’intéressera un jour à moi aimait t-elle penser. Roo ça va madame jegrognetoutletemps, c'est pas la mort ! Il s'exécutait, et elle esquissait un sourire de fierté tout en griffonnant les notes que le professeur venait d'incruster sur le tableau noir. Si tu aimes vivre dans le bordel c'est ton problème, mais les autres n'ont pas à le supporter lâchait t-elle un peu plus fort qu'elle ne l'aurait voulu ce qui lui valait une réprimande Mademoiselle Van'Hanbourg et Mr Mallone si on vous dérange prévenez nous ! son teint devenait semblable à une tomate venant de passer dans l'eau bouillante. Elle ne savait plus où se mettre, s'excusait avant de se muer dans un silence de plomb. L'heure s'était poursuivie sans autre incident, lorsque la cloche sonnait elle sortait en trombe de la salle sans même se retourner vers celui qui avait faillit être la cause de son premier renvoie de cours.

Les heures de physique étaient devenues le calvaire de Billie, supporter Dwayne relevant plus du supplice que d'une partie de plaisir. Il s'amusait d'elle, la rendait folle à prendre les 3/4 de la table qu'ils étaient censés partagés rien que pour lui et ses classeurs. Elle est si timide qu'elle n'osait pas toujours répondre à ses provocations. Il essayait d'attirer son attention, comme avec ses parents, faisant ressortir les pires traits de son caractère ... Capter le regard de Billie était bien plus difficile qu'il ne le pensait, si bien que malgré ses efforts, ses essais vains lui valait de nombreux renvois.

Je peux m'asseoir ? elle relevait la tête du livre dans lequel elle était plongé depuis une bonne demie heure maintenant. La bibliothèque était vide, seule quelques âmes perdues comme elle y habitait en cette fin de journée. C'était la première fois que son regard se posait sur le visage parfait de Dwayne, la première fois que ses prunelles marrons croisait les bleues foncées du jeune homme. L'échange ne durait que quelques secondes mais était intense. Toutes les autres tables sont vides soufflait t-elle avant de retourner vaquer à ses occupations. La chaise en face de la sienne était tirée Il ne comptait pas l'écouter, si bien que très vite la table était inondée par ses affaires. Elle essayait de se reconcentrer, de repousser les pulsions qui lui dictait de prendre ses affaires et de partir. Tu étais là avant lui, tu ne dois pas craquer se répétait t-elle en boucle pour maintenir le cap. Ils étudiaient chacun de leur côté, se lançant chacun leur tour des regards discrets. Il l'intriguait, elle ne pouvait pas se retenir plus longtemps Pourquoi moi ? Pourquoi est ce que tu t'obstines à venir m'embêter hein ? il haussait les épaules avant de planter ses yeux pétillants dans ses prunelles et de répondre Parce que je t'aime bien des mots qui laissaient en suspend leur discussion. Quelques minutes plus tard elle s'échappait dans le couloir, elle ne voulait pas tomber dans son piège, il se foutait d'elle, elle en était persuadée ... Encore un de ses paris qu'il a dut faire avec ses potes pensait t-elle. Et pourtant ! En sa présence il avait l'impression de ne plus avoir à jouer de double jeu, bien sur il jouait au con, montrait que ce qu'on attendait de lui, mais au fond il espérait qu'elle lui laisserait une chance de montrer ses véritables valeurs, le Dwayne que personne ne connaissait.





_________________
WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.


Dernière édition par Billie-Leen Van'Hanbourg le Mer 20 Nov - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulwesleyfrance.net

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) i love hate you, as much as you love drive me crazy Mer 20 Nov - 14:11

Citation :
Tout d'abord merci à toutes les personnages qui seraient intéressées de près ou de loin par ce scénario. Voici quelques informations supplémentaires sur le scénario et mes attentes :

✽ RP : j'aimerai quelqu'un d'actif aussi bien en rp qu'en dehors. j'aime avoir un vrai échange avec mes partenaires de rps, d'où mon addiction aux mps et autre moyen de communication, mais aussi que les gens se sentent motiver par leur personnage. je m'adapte assez facilement au nombre de ligne, petit ou grand ça n'a pas vraiment d'importance tant que la qualité est là. Une réponse par semaine (voir tous les 10 jours) me semble raisonnable, je n'en demande pas plus comprenant très bien qu'on a une vie à côté des rpg. Pour finir j'ai beaucoup de mal avec l'emploi du "tu" dans l'écriture, et si vous pouviez favoriser le "il" vous me rendrez très heureuse (a).

✽ AVATARS : ROBBIE AMELL est mon premier choix (voir même l'unique) mais je me plis au règle du forum en vous donnant une petite liste par ordre de préférence : austin butler, avan jogia, drew van acker, dylan o'brien.

Pour finir je dirai que Dwayne est vraiment très important pour l'évolution de ma petite Billie, c'est donc impatiemment que je l'attends pour faire tout plein de bêtises  
Surtout n'hésitez pas à me poser toutes les questions qui vous turlupinent, je suis à votre service ô petits padawans en herbe.

_________________
WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulwesleyfrance.net
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (m) i love hate you, as much as you love drive me crazy Mar 26 Nov - 0:15

I'm here if you want me  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) i love hate you, as much as you love drive me crazy Mar 26 Nov - 18:29

Spoiler:
 

au cas où tu aurais encore un doute :  
merci de tenter mon scénario   si tu as la moindre question surtout n'hésites pas ma boîte mp est grande ouverte  

_________________
WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulwesleyfrance.net

le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (m) i love hate you, as much as you love drive me crazy

Revenir en haut Aller en bas

(m) i love hate you, as much as you love drive me crazy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» [M] Julian Morris ¤ Hate is the nicest side of love
» SHERYDANE&SAMUEL ♣ Can I hate you for a moment and love you for the eternity ?
» sinbad ☾ 'cause you love, love, love when you know i can't love
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop ::  Scénarios autres-