AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Let's Get It Started in here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Let's Get It Started in here ! Ven 22 Nov - 22:38

Girls just wanna have fun tonight !
Hazel Darling ∞ Olivia Reynolds
C'est un samedi comme un autre qui commence pour la belle Olivia Reynolds, médecin pédiatre à l'hôpital de Darwin depuis environ quatre mois. La jeune femme travaille presque tous les samedis matin depuis son arrivée en ville et contrairement à ce que l'on peut penser cela ne la dérange pas. Elle aime travailler le week-end, la tension est beaucoup moins présente au sein de l'équipe médicale. Comme à son habitude la demoiselle se dirigea vers la salle de bain commune en essayant de ne pas réveiller ses colocataires. Des colocataires qui, au vue de l'état de l'appartement ont bien profité de leur soirée de la veille. Trente minutes plus tard et une fois habillée pour aller travailler, le docteur Reynolds se dirigea vers la cuisine pour y prendre son petit déjeuner. C'est là qu'elle tomba sur un sms de son petit ami qui l'invite à le rejoindre à la cafétéria de l'hôpital. Le cœur léger, la blondinette attrapa en vitesse son sac à main et quitta l'appartement en direction de l’hôpital. Lorsqu'elle arriva enfin à la cafétéria il était un peu moins de sept heures. Elle y trouva son petit ami avec un air déconfit et fatigué. « Salut ... A en voir ta tête la nuit a été très longue non ? » « C'était une nuit catastrophique, à croire qu'ils se sont tous passé le mot ... Entre les malades qui décompensent et le personnel qui nous claque dans les bras j'en ai marre là ! Enfin bref je vais rentrer me coucher, je suis mort ... Tu finis à quelle heure ? » « Je finis à dix neuf heures si tout va bien, on mange toujours au restaurant ce soir ? » Duncan baissa rapidement les yeux, l'air gêné. C'est là qu'Olivia compris que leur soirée en amoureux n'allait pas avoir lieu. « Ah non pas encore ? Tu m'as fait le coup la semaine dernière déjà ! Tu ne vas pas remplacer tous tes collègues à chaque fois qu'ils sont malades ... » « J'ai pas le choix Olivia je suis nouveau c'est à moi de m'imposer tu es bien placée pour le savoir. » « Et quand tu seras mort de fatigue tu seras encore plus imposant c'est sur ... Bon allez je vais travailler à demain »  

Un samedi comme les autres en effet. Encore une fois la jeune femme se retrouve seule pour passer sa soirée du samedi. C'est la troisième fois en deux mois qu'il lui pose un lapin, autant dire qu'à force le lapin va se prendre un coup de fusil made in Olivia. Mais passons à autre chose pour le moment. C'est vrai, les enfants n'y sont pour rien après tout. Et Duncan avait raison, c'est à croire que tout le monde s'est fait passé le mot pour leur rendre leur journée catastrophique. Entre les parents qui ne comprennent rien, les enfants qui pleurent et les urgences vitales la blondinette n'a pas eu une seule seconde pour elle. Lorsqu'elle prit enfin sa pause elle discuta avec ses collègues de leur projets pour ce soir. C'est là que mademoiselle Reynolds a eu une idée ingénieuse : aller faire un tour au Big Bang. C'est LE club branché de la ville, un club qu'elle connait bien puisque c'est là-bas qu'elle a rencontré le beau Jamie, l'homme qui la mène droit à sa perte depuis des jours. Ne pas y aller seule c'est maintenant le mot d'ordre de la jeune femme. Mais il reste à savoir avec qui y aller. Un petit détail qui occupa les pensées de la blonde tout le reste de la journée. Une simple question à laquelle elle ne trouva pas immédiatement de réponse. Du moins jusqu'à ce qu'elle se trouve nez à nez avec le docteur Ivanov, le médecin qu'elle a remplacé il y a quelques mois. Une lumière s'alluma alors instantanément dans l'esprit d'Olie. Hazel ! Mais oui c'est bien sur ! Il était temps qu'elle y pense, la journée se termine. C'est en croisant rapidement son petit ami au détour d'un couloir que la rage refit surface dans le cœur de la jeune femme. C'est de sa faute si elle en est là après tout.

Plus motivée que jamais, Olivia pris sa voiture et se dirigea en trombe vers son appartement. Elle pris la direction de sa penderie et y choisit alors une sa robe rouge préférée, une petite robe moulante qui la met toujours en valeur. Elle attrapa une paire de chaussures à talon et se précipita dans la salle de bain pour se coiffer et se maquiller. Une fois apprêtée, elle retourna dans sa penderie et attrapa une jolie petite robe noire pas trop décolletée mais avec des broderies sur les épaules pour apporter un côté fantaisiste. Après le choix de quelques accessoires et d'une petite paire d'escarpins ainsi qu'un petit sac elle repris sa voiture en direction de chez Hazel. Il s'agit d'une de ses récente amie, une ancienne patiente à vrai dire. Entre Olivia et elle s'est une complicité qui saute aux yeux, une relation de sœurs de cœur qu'elles partagent avec grand plaisir. Mais c'est une mission à haut risque qui attend Olivia ce soir, convaincre son ami de l'accompagner en soirée. Et pour y parvenir elle a un argument imparable. Armée de la jolie petite robe qu'elle porte dans la main et surtout de plein de courage, Olivia alla frapper à la porte de l'appartement de Hazel. Une chance pour elle s'est son amie qui a ouvert la porte. Armée de son plus beau sourire, Olivia ne lui laissa même pas le temps d'ouvrir la bouche. « Ce soir c'est toi, moi et cette magnifique petite robe ! Je t'embarque et je t'interdis de grogner c'est clair ? » Direct, franc, du grand Olivia quoi !
Code by Silver Lungs

_________________

Why is love so hard to find
Olivia D-R Reynolds ▬ I know this is a feeling that I just can't fight, you're the first and last thing on my mind.You make me wanna love, you make me wanna fall, you make me wanna surrender my soul.
(c) silver lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: Let's Get It Started in here ! Dim 8 Déc - 20:40

Let's Get It Started in here !
Olivia & Hazel
Code by Silver Lungs


Un coup d’œil à l'horloge m'indiqua qu'il était déjà plus de six heures passées. L'après-midi avait passé à une vitesse folle, surtout que je n'avais absolument rien. Mais en ce moment, c'était une chose assez régulière de toute façon. Depuis plusieurs jours, je n'étais pas sortie de l'appartement, ne faisant absolument rien de mes journées. Zoé pouvait bien dire absolument ce qu'elle voulait, j'estimais avoir gagné le droit de ne rien faire et de rester chez moi. Si j'avais réussi à bien gérer la séparation au début, il semblait bien que maintenant ce n'était plus le cas. Absolument, plus du tout. Je ne saurais dire exactement pourquoi, mais depuis quelques jours j'avais l'impression d'être totalement dépassée par les événements. Peut-être que je prenais seulement réellement conscience que mon mariage était fichu. Forcément, après plus de treize ans de vie communes, il est assez difficile de tout oublier du jour au lendemain. Malheureusement, il est aussi totalement impossible d'oublier ces derniers mois. Apprendre que votre mari vous trompe, c'est un coup horrible. Terrible. Et depuis deux jours, je ne cessais de penser à cela. Encore et encore et encore. En boucle, comme si je ne pouvais rien faire d'autre. Alors, bien évidemment, c'était très difficile d'avoir envie de faire quoique ce soit.
C'est pourquoi cela faisait plusieurs jours, que je passais mon temps à regarder la télévision, affalée sur le canapé. Aucune sortie depuis quatre jours, rien d'autre que de regarder la télévision. J'avais bien conscience que c'était régressif comme attitude, mais j'estimais en avoir le droit. Jusqu'ici j'avais assez bien géré la séparation. J'avais tout fait dignement. Partir, contacter un avocat, trouver un autre logement... Absolument tout pour que tout se passe bien. Aucune crise, j'avais évité mon mari (bientôt ex) autant que possible pour ne pas m'énerver après lui. Je n'étais pas prête à le revoir, pas prête à lui faire face et je n'en avais absolument aucune envie. Je savais déjà que je ne pourrais plus jamais lui faire confiance de toute façon, alors à quoi cela pourrait bien servir d'essayer de discuter. Non, c'était absolument hors de question ! Je ne voulais pas le voir et encore moins lui parler. De toute façon, puisque je ne sortais pas d'ici, il n'y avait aucune chance que je ne le croise. Ce qui était parfait.

Pendant une page de publicité, j'en profitais pour aller dans la cuisine, chercher quelque-chose à grignoter. J'allais devoir faire attention, avec tout ce que je mangeais depuis quelques jours. Mais encore une fois, avec tout ce qui m'arrivait j'estimais en avoir le droit. Ce n'était pourtant pas dans ma nature de me laisser aller de la sorte, d'être autant défaitiste, mais tout ceci était la faute de cet abruti de mari. Et le problème, c'est que malgré tout ça, il restait mon mari pour le moment et je ne pouvais pas m'empêcher de penser à lui et tout ce qui s'était passé. Comme une idiote, je n'arrivais pas à me le sortir de la tête, alors qu'avec ce qu'il avait fait, j'aurais dû tirer un trait sur lui définitivement, à la minute même où j'avais découvert sa liaison avec sa greluche. Mais non, à la place de cela, je ne cessais d'y penser, me ruinant le moral à cause de lui. À cause d'eux. Sur cette pensée, je pris un paquet de cookies au chocolat que je ramenais sur le canapé, avant de m'asseoir à ma place. À ce rythme, il y aurai bientôt l'emprunte de mes fesses dessus. J'avais bien conscience d'être pathétique, mais je n'y pouvais rien. C'était plus fort que moi.
Sans m'en rendre compte je mettais endormis devant la télévision. Ce fut lorsque quelqu'un frappa à la porte, que je pris conscience que l'heure avait tourné. Étouffant un bâillement, je m'étirais un instant, avant d'aller voir qui cela pouvait bien être. Je n'attendais personne et Zoé ne devait pas rentrer tout de suite. Seulement, elle avait des amis qui se permettaient de débarquer à n'importe quel moment de la journée et de la nuit. Surtout de la nuit d'ailleurs, ce qui avait le don de m'énerver. Il ne me faudrait pas longtemps pour annoncer qu'elle n'était pas là et retrouver ma tranquillité. Sauf que c'était pour moi. Ce fut surprise, que je trouvais mon amie Olivia devant le pas de ma porte, une robe à la main. Avant même qu'elle ne parle, j'étais presque sûre de ce qu'elle allait me dire. Je la connaissais trop bien et j'avais raison. Elle voulait me faire sortir. D'accord, j'en avais besoin, surtout après quatre jours enfermé ici, mais je ne voulais pas voir du monde. « Pas question ! » Néanmoins, je la laissais entrer, je n'étais pas encore au point de la laisser dehors. « Je ne suis absolument pas d'humeur à voir du monde. Alors, à moins que tu puisses me promettre que je ne devrais parler à personne, il n'est pas question que je sorte. Et puis une robe... » L'idée de sortir étant tentante, mais je le pensais, je ne voulais vraiment parler avec personne.

_________________
You'll be coming
home with me tonight.
And we'll be burning
up like neon lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.new-york-city-life.com/

Let's Get It Started in here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... [Duc(hesse) :} ]
» Let's get the party started > ouvert à tous
» Let's get the party started
» 01. let's get the party started - Shane & Lynn app'.
» 4Th X Let's get the party started

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue a Darwin :: The Big Bang-