AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) “We accept the love we think we deserve.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) “We accept the love we think we deserve.” Sam 2 Nov - 21:15



Sébastian prénom au choix Horchler


credit : wowfuckitforchris.tumblr.com
If you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

❝when I walk outside naked, people throw garbage at me❞
Nom : Horchler. Pour le coup je suis désolé je vous l'impose puisque c'est le nom de famille de Nola, qui est sa soeur. Prénom(s): J'aime beaucoup le prénom Sebastian donc je vous propose ce prénom    Son "petit" nom : En général ces amis l’appellent Seb, Sebou, Sebo ... Âge : Sebastian est né le 22 mai 1991, comme sa sœur jumelle Nola, dont il est l’aîné de deux minutes. Statut civique :  Pour l’instant célibataire, mais essaye de se remettre avec son ex petite amie. Caractère en Six point : Amusant - Impatient - Fonceur - Immature - Altruiste - Rancunier Autre Huum rien ne me vient là tout de suite Arrow  Célébrité : Aloooors en premier lieu je vous propose Dave Franco, parce que je trouve que il va très bien avec Rachel Bilson je les trouve chou, je trouve que c'est un rôle qui lui va très bien et puis il est tellement perfect   Et il colle bien a Dobrev je trouve en lien frère sœur ça me plait  I love you Sinon en deuxième position je vous propose Xavier Samuel que je trouve très mignonnet   En gros a mon gout et bien pour ce scénario  Et sinon je vous propose mais sans grande conviction Jared Padalechi ou Michael Trevino mais je préfère largement Dave. Sinon Michael Socha que j'adore mais qui je pense n'attirera pas grand monde malheureusement. !
❝Bros ever before the hoe.❞
Quels sont les points importants de l'histoire ?
Au final j'ai un peu imposé mes grandes lignes dans la description du lien Nola-Sebastian   Du coup vous trouverez les grandes lignes a respecter dedans. Je n'impose pas grand chose niveau histoire je vous laisse voir de votre côté comment vous voulez faire évoluer votre personnage  
Voila sinon j'ai conscience qu'il y'a beaucoup de nom donc voila un résumé.
Nola aka Nina Dobrev la soeur, Maxyne aka a priori Candice Accola la meilleure amie de la soeur et une ennemie a lui, Raphaël aka Nico Tortorella a priori, sa tête de turc, frère de Maxyne et ennemi de Seb, Zola aka Jessica Stroup meilleure amie de sa soeur et une amie a lui et Maximilian aka Dadam Brody son cousin.

Il est temps de dénoncer. Dites nous quel est son Pogo.
Quelle idée de ressortir les photos de famille … Sebastian bouillait intérieurement, depuis que Maxyne, la meilleure amie de sa sœur, et leur ancienne voisine d’enfance, voulut montrer à leurs amis, des photos d’elle et la brunette plus jeunes. Ces derniers ne croyant pas que les jeunes femmes s’étaient perdus de vue pendant des années, et s’étaient retrouvés par le plus grand des hasards, grâce à l’agence de colocation de Cece Van’Hanbourg. « Sur celle-ci, on avait organisés un thé dansant. » Expliquait joyeusement Max en montrant une photo ou Nola était déguisé en Maya l’abeille – il cherchait encore le pourquoi du comment – et Maxyne portait une robe de marié. Ironie du sort quand on sait qu’un soir de beuverie, Max et Nola s’étaient mariées dans une chapelle de Las Vegas ! Et puis vint le moment fatidique ou quelqu’un s’emparât d’une photo qu’il mit sous le nez de Nola. « C’est toi là ? » Sa sœur jumelle regardât la photo, avant que son regard ne dévie sur lui. Ce fut court mais suffisant pour que les invités captent ce moment entre eux. « Non…. Ne me dis pas que c’est Seb ?! » Ricanât le jeune homme qui avait glissé la photo a Nola. Celle-ci était visiblement mal a l’aise. « Euh je ne sais plus ça remonte … » Il lui glissât un regard reconnaissant. Il ne voulait pas que cette histoire resurgisse, surtout pas ce soir ou Cece avait accepté d’enfin rencontrer ses amis. C’était sans compter sur la langue trop bien pendue de Max. « Si si c’est lui, jusqu'à l’âge de 11 ans, Seb portait des vêtements de filles, et des talons, et il fallait l’appeler Mirabelle. » Son rire cristallin sonnait douloureusement dans ses oreilles. Elle ne pensait pas à mal, et comme d’habitude ne réfléchissait pas avant de parler. Seulement voilà, le mal était fait ses amis connaissaient maintenant son pogo, son point faible… Il aimait s’habiller en femme étant enfant ! Et cela allait le poursuivre dans toutes les soirées, ou son pogo serait ressortit pour le plus grand plaisir de ses amis !
❝you can’t choose who you love, sometimes they choose you.❞
I am a common man, I've led a common life. But I've loved another with all my heart and soul, and to me, this has always been enough.
« Dépêche-toi on va être en retard ! » La voix grave de Nola résonnât au rez de chaussé, tandis que Sebastian prenait tout son temps pour s’habiller. Leur cousin Maximilian donnait aujourd’hui sa première représentation théâtrale et Nola ne voulait surtout pas être en retard pour cette première. Tout avait commencé quelques mois plus tôt, quand le cousin des jumeaux, Maximilian, s’était plaint d’être trop timide, et d’avoir du mal à aller vers les filles, sujet sur lequel Sebastian prenait beaucoup de plaisir a le taquiner, n’ayant a contrario, pas du tout ce problème,  son bagou l’aidant à se sortir de toutes situations, et attirant les filles comme des mouches. Nola lui avait alors proposé d’assister avec elle a un cours donné, par Sophia, une quarantenaire, très porté sur le féminisme, et dont les pièces de théâtres faisaient fureur auprès des femmes. Suite à cela, et poussa par sa cousine le jeune homme s’était inscrit, et avait obtenu l’un des rôles principaux, ce qui l’angoissait depuis des mois. Pour Seb ce n’était que du plaisir pour taquiner de plus bel son cousin. Pourtant ce soir il n’était pas très pressé d’assister à la pièce. Une partie de lui savait que la maladresse légendaire de max ferait capoter la pièce a un moment ou à un autre, et d’un autre le pitch à savoir un groupe de femmes prenant la tête de la révolution, ne l’emballait pas plus que ça. C’est donc en trainant  des pieds que Seb partit à la suite de sa sœur. Une fois bien installés dans le théâtre la salle se remplit de plus en plus, provoquant un nombre incessant de textos de la part de max, angoissant au fur et à mesure, en bon sadique, Sebastian s’empressât de l’enfoncer un peu plus plutôt que de le rassurer ! Le début de la pièce se déroulât sans trop d’intérêt, jusqu'à ce qu’une brunette arrive sur scène. Elle envoûtât immédiatement Sebastian. Son visage doux et délicat, son corps a peine recouvert d’un drap, laissait entrevoir sa silhouette parfaite. Le séducteur qu’était Sebastian se devait de faire la connaissance de cette sublime créature, et l’occasion se présentât … Sans qu’il ne s’y prépare. En effet, alors que La brune, et Maximilian entamait leur scènes, ce dernier se prit les pieds dans un élément du décor et se raccrochât au drap qui servait de toge a l’inconnue, la découvrant alors nue comme un ver. La réaction de Maximilian ne se fit pas attendre, celui-ci mortifié de honte, en fit un malaise ! Sebastian prisse retrouvât pris d’un fou rire, tandis que Nola se précipitât sur la scène inquiète. Le jeune homme fut alors transporté à l’hôpital pour quelques examens. Alors que Sebastian attendait dans le couloir que le médecin sorte de la chambre de Max, il fut surpris de voir une toute autre personne quitter la pièce. Il se retrouvât alors nez à nez avec la charmante brunette qui avait attiré son attention quelques instants plus tôt. « Il va bien ? » glissât il faussement inquiet, sachant très bien que max n’avait pas une égratignure. « Il est un peu choqué, mais il se remettra. » Il ne pouvait s’empêcher de la regarder avec un sourire béat. Dieu sait qu’il en avait connu des filles, mais elle avait quelque chose d’autre, quelque chose de plus. « En tous cas je t’ai trouvé superbe sur scène. » Avait-il lâché d’un ton plein de sous-entendu. Les sourcils de l’inconnue se froncèrent. « Je sens que le fait que je me sois retrouvé à poil va me poursuivre c’est ça ? » Elle l’avait remis à sa place comme il se devait, et il devait reconnaître qu’il ne l’avait pas volé. « Je suis désolé c’est pas ce que je voulais dire, mais il faut avouer que ça ajoutait un peu d’action a la pièce, parce que sans ça, je me serais endormit sur ma chaise ! » Il faut dire que ce genre de sortie ne l’intéressait pas trop. Il préférait aller faire du skate au parc que se barber avec des pièces auxquelles il ne comprenait rien. « Je suis sure que si tu n’avais pas envoyé des messages tout du long, tu aurais peut-être pu saisir tout l’aspect de la pièce qui t’as échappé... »  Une chose en tous cas ne lui échappait pas dans ce qu’elle venait de dire… « Donc tu m’as observé tout du long ? » Un point pour lui, la balle était dans son camp ! « Difficile de louper une lumière dans une salle noire. » Retour à l’envoyeur ! Les échanges verbaux continuèrent un moment. C’était la première fois qu’une fille lui résistait et avait du répondant et cela lui plut fortement. Ils échangèrent leur numéros et après plus d’un mois a tenté de la séduire, elle lui accordât enfin un rendez-vous, puis un autre, et ils finirent par se mettre ensemble.

Leur histoire avait duré près de huit mois, un record pour le jeune homme, qui avant Cece n’avait jamais réussi à s’attacher à quelqu’un et s’investir dans une relation. Avec elle il avait fait preuve d’attention, avait accepté ses sorties au musée, ou aller voir des films barbants avec des sous titres. Tant que cela pouvait faire plaisir à sa brunette, il le faisait, et pourtant il sentait bien que cette dernière éprouvait toujours des réticences dans leur relation. Surement dû au fait qu’elle était un peu plus âgé que lui et lui reprochait de ne pas être assez mature. Et puis l’agence qu’elle avait créée avec son amie Adélaïde fonctionnait de mieux en mieux, et Cece s’y consacrait beaucoup plus qu’avant faisant passer son boulot en priorité. Il soupçonnait d’ailleurs la fameuse Adélaïde de ne pas le porter dans son cœur. Il restait persuadé qu’elle avait joué un rôle dans leur rupture. Elle n’avait jamais accueilli le jeune homme avec enthousiasme, le regardant de haut. Pourtant il continuait à s’accrocher au fait que Cece avait fait une erreur en le quittant. Il la voyait encore de temps en temps, Maximilian étant devenu le meilleur ami et confident de la brunette, ainsi que le coloc de Seb. Elle lui avait reproché de ne pas être assez mur et attentionné. Ces derniers jours il avait donc tenté de prendre en compte ses remarques, en lui faisant parvenir des fleurs, et pleins d’autres petits cadeaux au bureau. Cela semblait porter ses fruits, puisqu’elle acceptait enfin de le revoir, sans que max ne soit là pour les chaperonner au risque sans doute qu’il lui saute dessus. Ce soir-là Max avait prévenu ses deux colocataires, Raphaël et lui, qu’il recevait une amie ou plutôt un rancard et que les deux compères devaient quitter l’appartement pour ne pas effrayer la donzelle. Mais comme à son habitude, Sebastian avait décidé de n’en faire qu’à sa tête, et un peu déprimé par le fait que Cece n’avait pas répondu à son invitation de diner ensemble ce soir-là, il décidât de rester dans sa chambre avec un dvd de fond. Il entendit tout de même le remue-ménage de Raph, qui pestait alors que sa voiture venait de le lâcher et qu’il fallait l’emmener d’urgences au garage. Il ne lui fallut pas longtemps pour convaincre le serviable Max, pour qu’il l’accompagne. Quelques minutes plus tard la sonnerie de la porte retentit. Surement l’un des deux garçons qui avaient oubliés leurs clefs. Si c’était Raph tant pis pour lui … La sonnette retentit une seconde fois et c’est en maugréant que Sebastian se levât, découvrant alors le salon, décoré d’une table aux chandelles, une atmosphère très romantique. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir Cece sur le pas de la porte. Celle-ci parut d’abord surprise et légèrement agacé que ce soit son ex qui lui ouvre, puis quand elle découvrit d’un coup de tête, la table un large sourire surpris éclairât son visage. « Oh mon dieu c’est pour moi tout ça ? » Le jeune homme regardât par-dessus son épaule, prêt à expliquer que c’était l’œuvre de Max pour son rencard, puis il réfléchit un court instant. Il ne pouvait tout de même pas … « Euh oui, j’espérais vraiment que tu viennes ce soir ! » Et puis zut Max comprendrait bien après tout ! « Entre je t’en prie ! » Il s’empressât de lui donner le bouquet de fleur qu’il trouvât sur la table basse. « Des lys … Elles sont parfaites merci … Comment tu savais que c’était mes préférées ? » Après ça il devrait une fière chandelle a max, heureusement que les femmes n’avait pas des goûts trop divergents, car il aurait été bien incapable de trouver cela de lui-même. « Je te connais plus que tu ne le penses… » Le dîner se déroulât très bien, Seb se contentant de servir des plats tout prêt qu’il trouvât dans le congélateur. Mais la jeune femme ne semblât pas s’en soucier. « Depuis tout à l’heure je me demande quand est-ce que tu vas enfin passer ces diapos. »  Demandat’elle en désignant l’appareil qui trônait à côté du canapé.  « Euh tout de suite si tu veux. » Avec un sourire ravie, Cece prit place sur le canapé, pendant que Sebastian priait intérieure sèment pour que ce ne soit pas la collection Pokémon diapo de Max ! Mais alors qu’il éteignait la lumière et enclenchait la première diapo, ce fut un ciel étoilé qui s’affichât sur le mur blanc. « C’est magique. » Murmurât Cece dans un souffle. Il savait que la belle était fan d’astronomie. Heureusement les autres diapos  avaient le même contenue et la jeune femme passât son temps à le remercier. Alors que la dernière diapo s’achevait, Seb en profitât pour se rapprocher d’un cran de sa belle. « Je dois dire que tu m’as bluffé ce soir, je ne m’attendais pas à ça… On dirait que tu as enfin décidé de te prendre en main pour changer … Et j’apprécie beaucoup ce que je vois. » Ok il n’y était pour rien dans tout ça mais bon, rien ne l’empêchait de ramasser les lauriers, surtout quand il voyait le visage de la jeune femme se rapprochait du sien, pour sceller leur soirée, d’un baiser. Malheureusement pour lui c’est ce moment que choisit max pour entrer, les mains pleines de cambouis. « Cece ? Qu’est-ce que vous faites ? » Sebastian lui aurait mis des baffes d’être arrivé à cet instant précis. « Rien de spécial. » S’empressât de dire Cece alors que ses joues piquaient un fard. « Je dois y’aller, mais merci encore pour cette soirée… On s’appelle ?! » C’était une ouverture qu’il n’attendait plus mais qu’il ne comptait pas laisser passer !  Il la raccompagnât jusqu'à la porte  puis une fois qu’elle fut partie un sourire de conquérant encadrait son visage. « Max mon vieux,  je crois que Cece et moi ça pourrait bien repartir ! » Mais ce dernier ne lui renvoyât pas le sourire qu’il s’attendait à avoir. « C’est mes diapos ? Et ma table ? » Merde son rencard … Après tout ce n’était pas de sa faute si la demoiselle ne s’était pas pointé ! « Ah oui désolé bro’ on t’a posé un lapin … Autant que ça serve à l’un de nous deux … Tu vois je pensais que tu partais de loin et que tes méthodes de drague étaient archaïques, mais faut croire que je me plantais ! » Après tout c’est un peu grâce à Max s’il avait renoué avec son ex ce soir ! « Bon je vais me coucher, mais demain, tu me brieferas pour mon prochain rencard avec Cece ! »  Sans attendre de réponse, Seb regagnât sa chambre, laissant le soin à son cousin de tout ranger derrière lui. Ce que le jeune homme ignorait alors, et que les sentiments de max envers Cece n’étaient pas qu’amicaux, et ceux depuis le début de leur rencontre, seulement trop timide et maladroit pour lui faire part de ses sentiments, il s’était fait voler la fille par son cousin, beaucoup plus à l’aise dans ces domaines-là. Et si Cece était passé ce soir ce n’était pas suite au message de Sebastian, mais bien celui de Max l’invitant à passer à l’appartement, comptant la surprendre avec un diner aux chandelles et le grand jeu des diapos et autres fleurs. Cece s’imaginant que Max avait monté ce coup-là pour qu’elle renoue avec Sebastian n’y avait vu que du feu. Mais Max, ne voulant pas dire à son cousin, qu’ils en pinçaient pour la même femme, et préférant se mettre de côté craignant de n’avoir aucune chance se tût sur le fait que son rencard n’était autre que Cece…

Sometimes being a brother is even better than being a superhero.
Vous avez tous vu un film, ou lu un livre, ou des jumeaux, se retrouvent après des années de séparation, découvrant qu’ils ne sont non seulement pas des enfants uniques, mais qu’il y’a une deuxième paire d’eux-mêmes… Oui ? Et bien ce n’est pas du tout l’histoire de Sebastian et Nola ! Les deux jeunes gens sont jumeaux,  même si cela ne se voit absolument pas et que de ce fait, Seb adore prôner partout qu’il est l’ainé et que sa sœur doit donc lui obéir au doigt et à l’œil surtout en matière de garçons. Les deux jeunes gens ont toujours été très proches. Surement du à leur lien de jumeaux. Ils se sont toujours compris par un simple regard. Et même à distances, ils peuvent ressentir ce que l’autre ressent. Ils n’ont jamais vraiment su expliquer comment cela était possible, eux même un peu dépassé par ça. Etant enfants, ils se chamaillaient pas mal, surtout quand Nola a fait la connaissance de Maxyne, leur voisine. Même si elle adorait son frère, Nola avait toujours exprimé le désir d’avoir une grande sœur, chose qu’elle trouvât chez la blondinette et qui rendait Seb fou de jalousie, ce dernier ne s’entendant pas particulièrement avec le petit frère de Maxyne, Raphaël , un petit gros rejeté par tout le monde. Au lycée les choses ne changèrent pas, Raph devint sa tête de turc, surtout après que celui-ci eut fait une publicité pour une crème contre l’acné ! Il jalousait particulièrement l’amitié de Max et Nola, qui écartait sa sœur de lui. Mais le plus dur fut quand Nola partit quelques temps à New York étudier le théâtre, l’absence fut très difficile pour les deux jeunes gens à gérer. C’est donc tout naturellement, que Nola réintégrât Darwin, ou son frère lui était resté, et s’était installé, avec leur cousin, et son meilleur ami, Maximilian. Malheureusement, ce fut aussi le moment ou Nola s’installât avec Maxyne. Nola est une fille dans sa bulle. Si Sebastian peut se montrer assez immature parfois, il sait garder les pieds sur terre, et surtout c’est le seul qui arrive à contrôler Nola, qui est une dépensière invétéré, et vient souvent lui quémander de l’argent, celle-ci étant au chômage. Selon lui Maxyne l’entraine la dedans, et il supporte de plus en plus difficilement leur amitié. Surtout quand Maximilian, décide d’intégrer Raphaël, son ancien voisin et tête de turc, à la colocation. Il est alors très dur pour le jeune homme de vivre avec le frère de sa pire ennemie, qui s’avère être aussi … l’ex de sa sœur ! Un joyeux foutoire en somme… La seule personne avec qui Sebastian accepte de partager Nola, est Zola ! Une jeune femme qu’elle a rencontrée à New York. C’est le double de sa sœur, il apprécie cette folie et cette légèreté qu’elle a en commun avec sa jumelle.




_________________

+ Some girls want to be a princess when they grow up.
I wanted to be in a bad bitch girl gang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) “We accept the love we think we deserve.” Sam 2 Nov - 21:19


Bonsoiiiir  I love you

Je tiens énormément a ce scénario, j'ai essayé de le faire originale et attachant. J'insiste vraiment sur le fait que je l'ai écris en prenant Dave pour cible : Je trouve qu'il irait bien avec Rachel, c'est pas un couple classique et moi ça me plait, et je l'aime tellement avec Dobrev que voila, mais Xavier ou Michael Socha m'iraient tout aussi bien   

Au delà de ça je suis quelqu'un de relativement gentil je pense, je suis chiante et exigeante mais je ne mords pas je ne demande pas une présence 24/24, je suis moi même lente a rper, donc je le respecterais si vous aussi vous adoptez la méthode tortue, je demande juste des rps intéressant, un peu développés niveau écriture, et sans trop de fautes et ce sera parfait    J'ai hâte de vous accueillir dans mon univers fait de danse de tango    et rondade entre amis    Et plus sérieusement si vous êtes intéressés n'hésitez pas a vous manifester une crise d'hystérie et beaucoup d'amour vous attende     

_________________

+ Some girls want to be a princess when they grow up.
I wanted to be in a bad bitch girl gang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(m) “We accept the love we think we deserve.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Naomi ♦ we accept the love we think we deserve
» 4 ⊱ we accept the love we think we deserve.
» ••• WE ACCEPT THE LOVE WE THINK WE DESERVE ; ZENDAYA ♛
» Elsa ~ We accept the love we think we deserve
» Anna + we accept the love we think we deserve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop ::  Scénarios autres-