AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) You're my Batman ... Let me be your Robin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) You're my Batman ... Let me be your Robin. Sam 2 Nov - 21:20



Joachim prénom(s) nom



credit : sharmaniac.tumblr.com
I don’t know I just got a feeling about her,
you know when a song comes on and you just got to dance.


time to get to know each other better
Nom : C'est au choix ! Je ne prend pas la responsabilité de vous imposer un nom et puis ça vous permettra d'avoir une vraie main mise sur l'histoire de ce personnage. Prénom(s): Je propose Joachim mais si vous n'aimez pas venez avec un de vos choix !  Son "petit" nom : Jo, Joa, Batman, My man, Drunkie ...Âge : 23 ans. Statut civique :  célibataire. Caractère en Six point : discret - matinale - fêtard - bourré d'humour -possessif - protecteur - généreux - fidèle (quand ça vaut le coup) Autre C'est un musicien hors paire mais il n'a jamais osé montrer ça à personne, pas même à Zola Célébrité : Comme je n'ai pas réussi à me fixer sur quelqu'un en étant sûre qu'il soit prit je vous propose : Tyler Posey, Daniel Sharman, Avan Jogia, Nathaniel Buzolic ou Steven R. McQueen    
roommates history
Depuis quand êtes-vous colocataires ?
Ça fait un peu plus d'un an qu'on se supporte, je ne peux pas dire que la colocation a ses hauts et ses bas parce qu'avec Joachim les bas sont très rares et insignifiant. Je vis actuellement avec mon meilleur ami, mon double au masculin et si vous ouvrez bien les yeux vous verrez que je vis aussi avec le sosie de mon acteur préféré : Johnny Depp. C'est cliché de dire ça et il déteste que j'en parle mais c'est la vérité. Nous ne sommes pas parfaits, il aime me pousser à bout et j'aime lui rappeler qui il est vraiment quand il a tendance à lui même l'oublier. On est une famille et je pense que revenir à Darwin a été le meilleur choix de ma vie. Aujourd'hui nous sommes prêt à accueillir une ou deux personnes de plus mais je pense sincèrement que personne ne s’immiscera entre nous *cross fingers*.
Quelle a été votre première impression sur lui/elle ?
La première fois qu'on s'est vu c'était à l'improviste. Je n'étais pas venue au rendez-vous prévu par Cece à cause de mon car qui tombé en panne sur la route. Persuadée qu'il serait chez lui elle m'a proposé de passer à l'improviste et de tenter ma chance. Dans le couloir déjà je pouvais entendre le doux son de sa guitare et ça m'a fait sourire parce que j'avais moi même la mienne sur le dos et c'était un très bon point. J'ai sonné et il a mit un moment à m'ouvrir ce qui m'angoissait réellement c'était de me retrouver devant le stéréotype du beau gosse, trop sûr de lui et insupportable. Logiquement les colocations étaient triées sur le volet mais j'avais un profil tellement particulier que la compatibilité était très difficile à trouver. Il ouvrit la porte et il me fallut moins d'une seconde pour me mettre à sourire, rougir et me présenter. Il fut d'abord un peu étonné de me voir et me fit une petite remarque sur mon absence que je ne manquais pas de justifier. Et il se mit à rire, « Donc tu as la poisse jusqu'aux os  … enchanté ! » c'était effectivement le cas et j'aurai peut être du montrer mes meilleurs côtés avec quelqu'un d'autre mais après avoir passé la porte je pu constater ses défauts à lui et le premier d'entre eux : le bordel. Tout était donc clair et plutôt que de parler de choses et d'autres, il m'a servi un thé et m'a fait écouté quelques uns de ses morceaux. C'était comme si nous nous connaissions déjà et sans confirmer à Cece qu'il acceptait de m'avoir comme colocataire il me montra ma chambre et m'aida à y mettre le bazar. En m'endormant ce soir là je me suis dis que j'étais chanceuse, qu'il n'était pas comme les autres, probablement cinglé mais pas idiot. Nous avions assez de points communs pour que tout se passe bien.
Si vous deviez énoncer un bon (ou mauvais) souvenir avec lui/elle, ce serait ?
Tous les vendredis soirs nous nous organisons une petite soirée à thème (avec invité ou non), et ce soir là nous avions décidé de rester entre nous. Le thème était simple c'était soirée cinéma et il possède une collection de vieux films impressionnante. Nous nous étions mis d'accord pour regarder Orange mécanique en premier et d’enchaîner sur le reste en fonction de notre inspiration. J'ai un seul vrai défaut que j'impose aux autres -enfin un seul dans cette situation précise- c'est que je mange les popcorns en faisait énormément de bruit. Si dans une salle de cinéma j'arrive à ignorer les remarques et les coups de pieds dans le siège, dans mon propre salon c'est assez compliqué d'ignorer les regards assassin de mon colocataire qui rêve de plonger ces popcorns dans de l'eau pour les rendre moins croustillants. Mais il fini par opter pour autre chose, il attrapa le saladier et le versa littéralement sur ma tête. «  Désolé mais là c'était plus possible. » évidemment le film continua de tourner mais le public n'était plus là. Après avoir reçu tout un saladier de popcorns sur la tête -je précise qu'il m'a fallu dix shampoings avant d'en être libérée-  j'ai décidé de me venger sur la boisson énergisante dont il était accro et finalement nos placards se vidèrent pour venir tapisser les murs de la salle principale, et le frigo se vida lui pour nous servir de masques et autres pommades pour le corps. C'était un véritable carnage mais comme deux gamins on s'était bien amusé, j'étais tombée à plusieurs reprises et il s'était cogné le front contre la table ce qui lui avait valu un souvenir en relief sur le front. Bref un Vendredi comme les autres chez nous mais une fois que le rire retomba, Joachim me fit un aveu qui me calma plus qu'attendu. « J'ai reçu un appel de mon cousin cette après midi, ma grand mère est très malade il ne lui reste plus beaucoup de temps et ma famille à besoin de moi. » il m'avait attrapé pour me rapproché de lui et arrangeait mes cheveux comme il le pouvait, un petit sourire tristounet aux coins des lèvres. « Je vais devoir partir. » Je ne suis pas quelqu'un de raisonnable et sur le coup cette nouvelle m'a fait l'effet d'une main non désirable aux fesses. Alors je l'ai giflé. Ce n'était pas une grosse gifle, c'était une petite claque adoucit par le fromage blanc qui tapissait ma main. « Pour toujours ? » Je savais qu'il n'y avait rien à faire pour le retenir et puis c'était sa famille donc je n'en avais pas le droit. Il sourit et vint embrasser le haut de mon front, « Juste deux mois. Le temps de régler tout ça et tu ne remarqueras même pas mon absence j'en suis sûr ! Et Nola sera là pour s'en assurer » Nola c'était mon autre, et il l'appréciait au point de pouvoir me confier à elle, c'était important pour moi que ces deux là s'entendent et c'était un vrai plaisir pour les yeux. Un petit coup sur l'épaule pour le punir de dire des choses pareil et nous voilà reparti comme si de rien était. « Tu es fou si tu crois à ce que tu dis. Ca va être naze ici sans toi … et profite je ne le dirai pas deux fois ! » « C'est bien enregistré ! » S'il riait spontanément, il semblait encore avoir quelque chose à me dire. « Et c'est peut être l'occasion pour toi d'accueillir un ou deux autres colocataires ? On a deux chambres de libres tu sais ... » c'est ce que je redoutais le plus mais nous devions le faire de toute façon alors bon. J'haussais les épaules comme une enfant et il réussit à me convaincre. « Ça ne changera rien entre nous, de toute façon ils resteront pas bien longtemps si on se réfère à nos antécédents. » je ris enfin, « Entendu ! A la seule condition que tu ne trouves pas une autre femme pendant ton voyage et que tu reviennes maqué ! » « Je prendrais pas ce risque ! J'ai pas envie d'avoir la mort de quelqu'un sur la conscience. » Il avait le don de me faire rire et de m'énerver en même temps. Le plus étrange c'était que pour la première fois nous laissions entendre que nous nous aimions à la folie et malheureusement l'ironie de cette histoire c'est qu'à son retour, j'étais celle qui était mariée.
Il est temps de dénoncer. Dites nous quel est son Pogo.
Je vous laisse le choix du Pogo, à vous de me surprendre :lolilol:Si vous avez une idée qui implique mon personnage pas de soucis je prends tout !

Our many of you likes him/her ?
We are a family. You can’t choose who you love. Sometimes they choose you. I got you. Lorsque Joachim fait appel à l'agence Vanhanbourg&Co il y a de ça un an, c'est avant tout pour fuir sa vie de bohème à Melbourne. S'il ne s'est jamais plains et à toujours estimer que le bonheur n'avait pas la couleur ou l'odeur de l'argent, ce sont les relations humaines qui ont alimenté sa vie et ses ambitions. Mais ce sont aussi ces relations qui l'ont poussé à aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Il découvre le projet sur Darwin dans le journal et se dit que c'est le moment idéal pour recommencer et cette fois s'améliorer mais aussi sociable qu'il était il appréhendait beaucoup la ou les personnes avec qui il allait se retrouver. Ses préférences étaient plutôt strictes et ça ne donna pas un grand choix à Adelaïde et Cece mais les deux jeunes femmes finirent pas sélectionner un dossier qui ne collait à aucune autre colocation en cours. Une jeune femme du même âge que Joachim, musicienne et très libre, un peu folle et indépendante. Tout ce qui à leurs yeux pouvait convenir aux attentes du jeune homme. Comme pour chaque colocation, on leur offrit une période d'adaptation et c'est pendant cette période que Joachim réalisa que pour une fois, il avait fait le bon choix. Le courant passa tout naturellement entre lui et Zola, c'était même tellement naturel qu'au bout d'une semaine ils se taquinaient l'un l'autre de manière très tactile et qui donnait l'impression qu'ils se connaissaient depuis toujours. Cette relation allant en s'amplifiant et elle devint sa meilleure amie, il était Tic, elle était Tac et ça ne laissait pas vraiment la place aux potentiels autres colocataires qui prenaient toujours la fuite avant la fin de la période d'essais. Ils étaient beaucoup trop fusionnels et l'agence leur proposa d'attendre un peu avant d'envisager d'intégrés une autre personne à ce duo même s'il fallait bien y penser un jour. Leur colocation continua de plus belle, leur relation restant totalement platonique mais pas sans ressentiments. En effet, le projet commençait à ramener du monde et chacun d'eux firent des rencontres, s'ils s'encourageaient le plus généralement ils avaient quand même beaucoup de mal à voir quelqu'un s’immiscer entre eux. En réalité la seule personne qui jusqu'ici avait sa place dans cette relation c'était Nola (Nina Dobrev), une amie de longue date de Zola ou si on peut dire son double, les deux jeunes femmes étaient indissociables et si au départ Joachim c'était montré méfiant envers la jeune femme au caractère volage et excentrique, il avait vite compris que l'amitié qu'elles avaient tissés autrefois à New York était belle et bien solide. Finalement, ce qui les aida Zola et Joachim à envisager les choses avec un regard adulte – qu'ils n'avaient pas – ce fut les obligations familiales de Joachim qui l'obligèrent à voyager plusieurs mois loin de Darwin. Le manque était horrible à supporter et même s'ils se contactés le plus souvent possible, ils se rendirent compte de l'importance qu'ils avaient l'un pour l'autre. Ce fut l'occasion aussi pour eux de regarder ailleurs et à Darwin, Zola commença à fréquenter un homme. De là où il était Joachim espérait simplement que ce soit une nouvelle aventure sans lendemain. Mais en revenant il découvrit une tout autre réalité. Son départ avait donné de l'espace à leur relation et voilà que Zola acceptait de l'épouser pour l'aider à rester en Australie. Il la savait spontanée et un peu folle aussi mais là elle battait tous les records. Après un an de vie commune leur relation était toujours aussi forte mais Joachim la sentant s'éloigner décida d'accélérer les procédures pour accueillir un(e) ou plusieurs colocataires en espérant que ce serait un peu plus vivable pour lui. De son côté Zola vit sa relation avec quelques difficultés d'autant plus qu'elle sent son colocataire, son double, s'éloigner.






Dernière édition par Zola-Charlie Warren le Dim 17 Nov - 19:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) You're my Batman ... Let me be your Robin. Sam 2 Nov - 21:38

✽ IMPORTANT : Je suis complétement amoureuse d'Avan alors si vous me trouvez complétement hystérique sachez que c'est uniquement votre faute   Comme précisez plus haut s'il est prit par quelqu'un d'autres venez avec des idées d'avatars !

✽ LE LIEN : S'il vous parait abstrait n'hésitez pas à me demander des précisions. Si vous regardez New Girl et friends, sachez qu'il est fortement inspiré d'un mélange entre Jess et Nick et Joey et Rachel. Il est clairement important pour l'évolution de Zola et puis c'est plus marrant d'avoir son colocataire quand même Smile . Je pense que l'histoire va être intéressante pour de multiples raisons : Nola, la meilleure amie de Zo' a aujourd'hui une très bonne relation avec Joachim et peut être que finalement il pourra encore plus compter sur elle et son esprit décalé pour l'aider à détacher Zola de son mari. A propos de ce mari, je ne vous ai pas imposé de lien donc à vous de faire vibrer les égos masculins  Évidemment ses sentiments pour Joachim sont plus sincères et plus solides mais ne vous attendez pas à un drame romantique Smile ! Et enfin ils sont sur le point d'accueillir un ou deux autres colocataires alors ça promet !

✽ RP : J'ai une graaande préférence pour les rps à la troisième personne. Au niveau de la fréquence je dirais un rp tout les dix jours minimum ? Je pense que c'est faisable et que c'est pas énorme Smile Un bon français est préférable, je fais plein de fautes de frappes en ce moment et j'essaye de me relire un maximum alors essayez de faire de même pour qu'on puisse avoir un vrai plaisir de lecture  Sachez que j'aime bien embêter les personnes avec qui je rp donc attendez-vous à une avalanche de mps !  

✽ AVATARS : Comme Avan n'est pas encore assez apprécié sur les forums, en tout cas en tant que jeune adulte, j'ai fais des avatars sur lui récemment et ça peut, probablement, vous rassurer Smile
Spoiler:
 


_________________

     
    Together we can see the world on its best side. ~ zono rule the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(m) You're my Batman ... Let me be your Robin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» Top Partenaire : Univers Gotham City - Batman RPG
» Batman Movies
» Aux origines du mythe (PV Batman)
» Batman Arkham Asylum (JEU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop :: Scénarios colocataires -