AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Sam 2 Nov - 21:31



(Maxyne) Au choix


credit : carolenatvd.tumblr.com
She's my person. If I murdered someone, she's the person I'd call to help me drag the body.

❝when I walk outside naked, people throw garbage at me❞
Nom : Le nom de famille est au choix, je préfère que vous choisissiez un pseudo qui vous mets un minimum a l'aise  Néanmoins, comme vous avez un lien de frère-soeur (Nico Tortorella) avec un autre perso essayez de vous mettre d'accord si l'un et l'autre sont pris   Prénom(s):  Comme j'aime bien le prénom Maxyne, je l'ai mis histoire de pas mettre x ou anonyme mais je vous laisserez changer pour quelque chose qui vous plaise a vous I love you Mais juste pas un truc trop tiré par les cheveux a la rainbow ou dans ce gout là    Son "petit" nom : Tout dépendra du prénom que vous choisirez mais je suis très doué pour trouver des surnoms honteux   Âge : Alors par soucis de logique par rapport au scénario de son petit frère 24 voir 25 ans. Statut civique : Libre choix, c'est votre personnage je n'imposerais rien la dessus. Enfin un petit détail prés elle est divorcé de Nola, vous comprendrez vite pourquoi ! Caractère en Six point : Romantique - Impatiente - Spontanée - Bordelique - Amusante - Maladroite Autre : Le scénario amoureux de mon personnage est aussi le petit frère de (Maxyne) mais je verrais ça en détail avec vous I love you  Célébrité : Candice Accola  Sérieusement je ne vois personne d'autre qu'elle parce que Carolena c'est la seule chose qui me fait encore regarder tvd, que j'adore leur alchimie, et voila Candice quoi  Si pour mon plus grand malheur Candice est prise on verra ensemble  
❝Bros ever before the hoe.❞
Depuis quand êtes-vous colocataires ?
Nola fut l’une des premières personnes à participer au projet de Cece Van’Hanbourg, qu’elle connaissait, par son cousin. Elle bénéficiât donc d’un des rares f2 encore disponible. Un peu frileuse a l’idée de vivre avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, Cece rassurât Nola, lui certifiant qu’elle lui trouverait une colocataire à la hauteur de ses attentes. Et effectivement, c’est par hasard, que en rentrant un jour, Nola découvrit que sa colocataire était arrivé, et qu’elle la connaissait bien. Cela fait donc près d’un an et demi que les deux jeunes femmes vivent ensemble. A ce moment-là Nola débutait à peine sa carrière d’actrice, et Max, cherchant à être indépendante, fut ravie de voir sa candidature accepté. Aujourd’hui l’une comme l’autre ne regrettent pas d’être passé par l’agence.
Quelle a été votre première impression sur elle ?
Max et moi c’est une histoire qui remonte à des années en arrière. Nos parents étaient voisins quand nous étions petite et nous étions déjà très amies même si Max avait quelques années de plus que moi. Même si j’adore mon frère plus que tout, j’avais besoin d’une sœur, pour m’apprendre à me maquiller, comment m’habiller pour être populaire… Et grâce à son expérience, max a eu ce rôle-là pour moi. Et puis avec le temps chacune a fait sa route de son côté. Jusqu'à ce qu’on se retrouve par hasard en colocation. Alors ma première impression quand je l’ai retrouvé fut wouaou ! Elle avait réellement embellie, elle est magnifique. Pétillante, toujours le sourire aux lèvres, avec cet enthousiasme, et ce moulin a parole qu’elle peut être. C’est un bonbon, une fille en or. Elle est généreuse, et attentionnée. Et mes impressions ne font que se renforcer au fil du temps !
Si vous deviez énoncer un bon (ou mauvais) souvenir avec elle, ce serait ?
J’ai tellement de bons souvenirs avec Max. c’est un rayon de soleil au quotidien. Elle a toujours des histoires folles à raconter, et on ne s’ennuie jamais avec elle. Elle a ce petit grain de folie qui fait tout son charme. Je n’ai pas de mauvais souvenirs avec elle, nous ne nous sommes jamais vraiment disputées. C’est une sœur pour moi. Et le moment où elle me l’a prouvé a été après la rupture avec son frère. C’est moi qui ai rompu avec Raphaël, après qu’il m’est trompé. Je ne savais pas trop comment se positionnerait Max. Elle est très proche de son frère et ils se soutiennent beaucoup. Pourtant Elle n’a pas pris partit. Elle m’a relevé. Vraiment. Elle m’a fait sortir la tête de l’eau. On est parti en vacances ensemble au soleil en Grèce. C’était les meilleures vacances de ma vie, on a rencontré de beau garçon sirotés d’excellents cocktails… Même si c’est encore difficile pour moi de croiser Raph, quand il vient voir sa sœur, ou quand je vais voir mon cousin avec qui il vit, Maxyne sait toujours trouver les arguments pour ne pas que je m’énerve.
Il est temps de dénoncer. Dites nous quel est son Pogo.
La soirée battait son plein. Maxyne regrettait déjà d’avoir lancé cette idée stupide de pogo. Jusqu’ici, tout un chacun avait révélé son pogo, ceux dont ils étaient le plus gênés, et qui était la source de railleries de leurs amis les plus proches. Il faut dire que l’alcool aidait fortement aux révélations les plus embarrassantes. Alors que Charlotte annonçait que son pogo était d’avoir été surprise par sa belle-famille, en train de faire un strip-tease à son petit ami, l'attention d'un des invités se portât alors sur les hôtesses de la soirée : Nola et Maxyne. « On ne vous entends plus tout à coup. » Elles échangèrent un regard complice et gêné à la fois… et pour cause ! Sous l’insistance des convives, Maxyne finit par craquer. « Très bien très bien, mon pogo, est en fait notre pogo, puisqu’il concerne Nol aussi. Hum voilà, après que le mariage gay ait été légalisé, on a accompagné un couple d’amis à nous, qui voulaient se marier à Vegas, puisque ici ils ne pouvaient pas. On a donc passé un week-end la bas, à boire faire la fête… Vraiment boire !  Et …. Un soir comme ça, avant notre départ le lendemain, No' et moi on était un peu … Éméchées et une chose en entraînant une autre… On a fini devant l’autel à se dire oui ! Voilà on a même une photo de nous en robe Marilyn en guise de robe de mariage. » Elle éclatât de rire devant le visage étonnés des convives qui se tournèrent alors sur la photo trônant fièrement sur la table basse ou les deux jeunes femmes faisaient mine de s’échanger un baiser vêtue de leur robe blanche. « Celle la même ! Après ça on a fait annuler le mariage. Donc voilà pour nous ! »
❝you can’t choose who you love, sometimes they choose you.❞
“Friendship is born at that moment when one person says to another: "What! You too? I thought that no one but myself . . ."”  
La porte claque et Nola lève les yeux vers sa colocataire. Sa mine allongée est guère flatteuse en disait long… « Ça s’est mal passé ? » se risque t’elle a demandé, alors que d’un pas lourd, Maxyne pénètre dans la pièce et se laisse tomber dans le canapé. « Mal passé ?! » Répète-t-elle en écho. « Ce serait toujours mieux que la catastrophe que je viens de vivre. C’était affreux. » Max avait une tendance naturelle a exagérer les choses, mais la… la situation semblait sérieuse !

Tout avait commencé un mois plus tôt.  En effet, elle avait été conviée par les voisins de ses parents, à se rendre au mariage de leur fils, Julien. Quand Nola lui avait parlé du message qu’ils avaient laissé sur leur répondeur, Maxyne avait fait un geste évasif, et s’était alors enfermé dans sa chambre. Puis vint l’invitation manuscrite, cette fois ci de Julien. Lui-même. Maxyne ne pouvait alors plus faire semblant de ne pas l’avoir reçue, son frère, ce lâcheur, ayant répond positivement en leur deux noms. « Ton mec est vraiment le pire des gaffeurs…. » Avait-elle alors lâché a l’attention de sa coloc. Depuis quelque temps sa meilleure amie, et son petit frère, sortaient ensemble, a son grand contentement. « Dis-moi au moins que tu viens. » suppliât Max. Les yeux de Nola se tournèrent sur l’invitation. « C’est quand ? » Raphaël lui avait vaguement demandé de l’accompagner, mais Nola avait enfin trouvé du travail en tant qu’actrice. Elle avait intégré le soap très connu, Hôpital Kakadu, ne vous fiez pas au nom, les story line n’en sont que bien pires, et après avoir tant ramé pour trouver un job en tant qu’actrice, elle ne pouvait se permettre de faire des caprices. « Hum c’est le 24. » Une grimace se dessinât sur le visage de la brunette. Depuis le temps qu’elle entendait parler de ce fameux Julien, tant par Maxyne, que son frère Raphaël. « Je suis désolé mais je suis de tournage ce jour-là, mais Raph sera avec toi, tout se passera bien. » Les yeux de Maxyne se tournèrent en signe de dénégation. Sa meilleure amie avait tendance à tout positiver. Si tout pouvait être aussi simple dans sa vie… Mais pour une fois elle choisit de voir les choses du bon côté. « Tu as sans doute raison, et puis Shawn sera là ! » Shawn était la dernière conquête en date de Maxyne. Non pas qu’elle les cumule, mais il s’avérait que dès qu’elle commençait à s’attacher à quelqu’un, elle se faisait larguer. « Exactement, tu verras, tu vas revenir tellement heureuse de ta journée, que toi-même tu te mettras à consulter les catalogues de mariage ! »

Ok la vocation de voyante de Nola venait de tombait à l’eau. « Raconte-moi depuis le début. » Elle avait laissé Maxyne, sur le divan, le temps de leur préparer à toutes deux un chocolat chaud. Elle reprit sa place près de son amie tandis que celle-ci se brûlait avidement les lèvres contre le liquide brûlant.  « Très bien, j’arrive à la réception, jusque-là tout va bien, je suis une des plus jolies invitées, j’arrive a éviter Julien, et son horrible fiancée. Je croise Janice sa mère, et elle se lance dans un monologue, en me disant qu’elle a toujours su que ce jour arriverait, mais qu’elle pensait que je serais a la place de la fiancé, qu’elle se souvient encore des poèmes et des déclarations d’amour que j’écrivais a son fils… » Elle pointât un doigt menaçant vers son amie. « Ne t’avise pas de dire quoi que ce soit à ce sujet ! Et puis ma mère arrive, toute fière de lui parler de Shawn, et de lui dire que j’ai enfin trouvé quelqu’un de posé, un multi milliardaire…. Sa tendance à exagérer les choses me fait parfois peur. » Si il est vrai que Shawn, gagnait relativement bien sa vie, et était à la tête de sa propre boite, il n’avait pas encore atteints les sommets.  « La dessus, la fiancée de Julien arrive, franchement je sais pas ce qu’il lui trouve, des cheveux plats et fades, des yeux globuleux… Et visiblement Janice, a dû parler de moi vu la froideur avec laquelle elle m’a parlé. » Elle glissât sa langue le long de sa bouche pour atténuer la brulure. « Evidemment Raph m’avait planté, se désistant au dernier moment, et là-dessus alors que la cérémonie allait commencer, et que tout le monde me tannait pour rencontrer Shawn, avec des "Pour une fois que tu ramènes quelqu’un, Est-ce qu’il existe vraiment ? A combien s’élève sa fortune…" Evidemment Shawn était encore au travail et me prévient qu’il sera en retard mais me promets d’être là pour le vin d’honneur. La dessus la rumeur enfle que il n’existe en fait pas… » Elle marquât un temps d’arrêt, le temps de rassembler ces esprits. Nola n’en perdais pas une miette, friande des histoires de Maxyne. Si il y’avait bien quelqu’un qui avait été touché par la malchance et la maladresse partout où elle passe, c’est la blondinette ! « Et là au moment où ce fichu prêtre demande si quelqu’un s’oppose à cette union, Janice se tourne vers moi avec un sourire entendu. La mère de la mariée voyant ça me fusille du regard, et peu à peu toute l’assemblée est tournée vers moi. Alors je marmonne un "Qu’est ce qui se passe ? " comme si je ne comprenais pas, et là le prêtre a cru que j’avais dit moi !  Il a bien fallut 10 minutes pour calmer la future épouse et lui faire comprendre que ce n’était qu’un malentendu et que la cérémonie reprenne. » Nola n’imaginait que trop bien la scène et ne pouvait empêcher un sourire amusé de se dessiner sur ses lèvres. « Au vin d’honneur, le bal commence, toujours pas de Shawn. Je me recroqueville dans un coin de la pièce pour que personne ne me voie, et là-dessus Julien vient me parler… Janice lui a expliqué que j’avais inventé Shawn, mais que j’étais venue là en espérant arrêter le mariage … Là-dessus il m’explique que c’est trop tard pour nous, que si les circonstances avaient été différentes, enfin j’essaye tant bien que mal de lui faire comprendre que je ne suis pas une folle furieuse s’accrochant à lui et là … J’ai rien trouvé de mieux que de lui dire que mon petit ami était là, quelque part … Sauf que à ce moment-là le texto de Shawn m’annonçait qu’il ne pourrait pas venir… » Si la situation n’avait pas été si embarrassante, Max elle-même aurait pu en rire, mais c’était encore trop frais dans son esprit pour pouvoir plaisanter la dessus. « Résultat j’ai passé le reste de l’après-midi à faire semblant de le chercher, a me balader avec deux coupes de champagnes, deux assiettes a dessert, et du coup j’étais déprimé je me suis enfilé les deux, donc dès demain je dois me remettre au sport, et tu sais que je déteste ça ! J’ai même volé une veste qui traînait pour faire croire que c’était la sienne. Jusqu’au moment où bon tout le monde a compris que tout un chacun l’avait soi-disant aperçu, frôler… Mais qu’en fait il n’était pas là. Je suis donc passé pour une menteuse briseuse de ménage … Et quand j’ai été voir Shawn chez lui, pour lui raconter tout ça je l’ai trouvé avec sa secrétaire. » Elle savait que ce ne serait pas l’homme de sa vie, mais elle en avait assez d’accuser le coup des échecs amoureux. Nola perdit son sourire à l’évocation du douloureux souvenir. Son bras vint se poser le long de la nuque de son amie, tandis que celle-ci posait sa tête contre l’épaule de l’actrice en herbe. « Je suis tellement désolé... » Cette journée avait été l’une des pires de sa vie, mais elle ne se terminât pas si mal ! Nola et elles passèrent leur soirée à picoler, et maudire sur leurs exs, et les mecs en général. Si elle n’avait pas encore trouvé l’homme de sa vie, Maxyne avait en tous cas gagné la meilleure des colocs et confidente !

After a girl is grown, her little brother — now her protector — seem like big brother. Comme tous les mercredis Maxyne attendait son frère, pour boire leurs cafés quotidiens. Raphaël vivant à proximité de la jeune femme, en dehors de Darwin, le frère et la sœur essayaient de  se voir régulièrement. Mais depuis que Raph, sortait avec sa meilleure amie Nola, Max ne pouvait plus se plaindre que son petit frère la délaisse. Ils avaient toujours été très complices, bien sur des disputes avaient parfois éclatés entre eux, soit par esprit de compétition aiguisé, chez l’un comme chez l’autre, soit pour des brouilles de la vie quotidienne. Heureusement cela ne durait jamais longtemps. La jeune femme tripotait nerveusement ses ongles, son café commençant à refroidir, chose qu’elle détestait plus que tout, quand enfin son frère pointât le bout de son nez. Sans même lui laisser le temps de dire quoi que ce soit elle bondit. « Enfin t’es à la bourre ! » Il est vrai que la ponctualité n’était pas le fort du jeune homme, mais d’habitude sa sœur n’était pas du genre à s’en formaliser, ne respectant elle-même jamais les horaires fixés. « Qu’est ce qui se passe sœurette, tu as bu combien de café pour être aussi tendue ? » Lança-t-il malicieusement, en prenant place à ses côtés. Il commanda à son tour une boisson chaude. « Je ne suis pas stressé … ma vie est un cauchemar ! » Il ne put s’empêcher de lâcher un rire sarcastique, ce qui lui valut un regard foudroyant de la blondinette. Il se reprit donc. « Qu’est ce qui s’est encore passé ? »  Depuis toujours, Maxyne était un aimant à catastrophes. Dès qu’une tuile devait arriver à quelqu’un c’était pour elle, sa maladresse naturelle n’aidant pas les choses. « Tu te souviens que je t’avais dit que Shawn me donnait des leçons de conduite ? » Il hochât la tête. Sa sœur avait toujours refusé de prendre des leçons de conduite par crainte d’avoir un accident. Mais depuis que Shawn avait intégré sa vie beaucoup de choses avait changées, au grand désarroi du jeune homme. Il avait du mal à supporter le côté directeur qu’avait Shawn envers sa sœur. « On s’entrainait en bas de la rue, pour que je me gare et fasse des machines arrières. » Jusque-là tout va bien se dit le jeune homme. « Seulement comme tu le sais, la rue est légèrement incliné en pente, et quand j’ai voulu tester la marche arrière j’ai paniqué et j’ai tout lâché, et c’est là que … j’ai senti une bosse. » Elle s’interrompit, le visage choqué. Dans la tête de Raphaël tout allait très vite, était-ce un ballon, pire un enfant ? « J’ai écrasé le chat de Mme Flemann ! » Mme Flemann était l’exécrable voisine de Max et Nola. Il n’imaginait que trop bien la réaction de cette dernière. « Elle t’as dit quoi quand tu lui as annoncé la nouvelle ? » Sa sœur étant très sensible, elle avait dû fondre en larmes sous les nombreuses jouxtes verbales qu’elle avait du subir. « Je ne lui ai pas dit ! » Avouât Max en baissant les yeux vers son café. Il faut dire qu’affronter cette mégère n’était pas chose aisée. « Max tu dois lui dire… » Grondât il sévèrement. Parfois il se demandait qui était vraiment l’ainé de cette famille. « Je sais mais c’est une peau de vache … Mais bon ça c’est rien, j’ai réussi à faire en sorte que la mère de Shawn me déteste. » Ajoutât elle avec une mine malheureuse.  Dans son cas c’était plutôt quelque chose qui le réjouissait, surtout si elle pouvait influer sur son fils. Si Shawn s’avérait être quelqu’un de très arrogant et prétentieux, sa mère elle incarnait à la fois la classe folle, doublé de la cruauté  de Cruella. « T’es sure que tu n’exagères pas un peu les choses ? » Maxyne avait déjà rencontré une fois "Cruella" en compagnie de ses parents et son frère, et elle n’avait pas vraiment fais bonne impression, critiquant le mode de vie simple de la famille. Bien que Max lui cherchait toutes les excuses du monde, tout le monde s’était accordé pour dire que cette relation ne collait pas. « Non. Elle m’a invité au SPA, pour une journée entre filles, et discuter comme elle m’a dit. Enfin elle m’a laissé un message sur mon répondeur, et du coup j’étais contente je pensais que c’était pour me parler de fiançailles, me souhaiter la bienvenue dans la famille, enfin quelque chose dans ce gout-là. » L’imagination débordante de sa sœur l’épatait toujours autant ! Tout comme son optimisme a toujours voir le bon même chez les pires êtres humains. « Et arrivé là-bas, elle était très froide, et distante, elle m’avait commandé une séance de massage alors j’y vais pendant qu’elle part dans une autre cabine. Ma séance se finit et je pensais que la sienne aussi, donc je me rends a sa cabine et je rentre.  Je sais j’aurais dû frapper… Elle était en train de subir une épilation. » Elle marquât un temps de pause pour accentuer ce qu’elle allait dire. « Intégrale ! Je l’ai vu nue comme un ver, et tout ce que j’ai trouvé à dire c’est : je suis sure que votre mari appréciera ! » Cette fois ci Raphaël ne put se retenir d’éclater de rire imaginant la scène. Ce genre de déboire était signé Maxyne. Seule elle pouvait vire ça. La mine de la blonde se renfrognât. « C’est pas drôle … et ce n’est pas tout… » Le jeune homme tentât tant bien que mal de retrouver un peu de sérieux, ne pouvant s’empêcher d’attendre la suite avec une certaine impatience. « Le spa a une zone spécial relaxation ou on peut prendre le thé, on va donc prendre notre thé. Elle m’annonce qu’elle va aller faire son bain de boue, et que je vais faire une séance d’hydratation, un truc à base de jets d’eau. L’horreur ! On t’arrose comme si tu étais une plante, avec de l’eau glacé censé te tonifier ! En sortant de là, je croise Mme Flemann ! Et là je panique alors je me précipite vers la première cabine que je vois, mais j’étais encore mouillé donc j’ai glissé au sol, et atterrit dans le bain de boue de la mère de Shawn… » Cette fois ci la coupe était pleine et Raphaël semblait sur le point de ne pas retrouver son souffle. Certains le regardaient sévèrement mais le fou rire n’était plus maitrisable à ce stade. A moins que … « Et là-dessus elle m’a annoncé, que mon attitude de la journée…. » Elle accentuât ce qu’elle disait avec des guillemets en l’air. « … Ne faisait que confirmer ce qu’elle voulait me dire. Que Shawn devrait se trouver une fille de son rang ! » La bouche de son petit frère marquât un Oh de surprise. Il se doutait bien que Maxyne ne correspondait pas aux standards de la famille de Shawn, mais il ne supportait pas qu’on blesse sa petite sœur.  « Et qu’est-ce qu’en a dit Bad Pitt ? » Maxyne grimaçât n’aimant pas que son frère se moque de son petit ami. Celui-ci n’avait pas un physique d’une grande beauté, mais semblait voir Brad Pitt quand il se regardait dans le miroir. « Je ne l’ai pas encore vu. Mais bon au téléphone il avait l’air pressé, et évasif… On verra bien. » Raph s’attendait déjà, une nouvelle fois, a consolé sa sœur d’un autre  échec amoureux. Il était cependant bien décidé à prendre la vie amoureuse de sa sœur en main. Après tout, peut-être qu’il pourrait lui présenter quelqu’un pour enfin la traiter comme il se doit !





_________________
✻ We are so young
Heaven knows no frontiers, and I've seen heaven in your eyes faint as the singing of a lark that somehow this black night feels warmer for the spark to hold us 'til the day. When fear will lose it's grip and heaven has its way. All will harmonise.


Dernière édition par P. Nola-Sienna Horchler le Dim 3 Nov - 0:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthehall.forumactif.org

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Sam 2 Nov - 21:40


Bonsoir  I love you

Déjà je tiens a dire que ce scénario me tient fortement a cœur car je suis une grande fana du Carolena, et de leur amitié dans TVD. Du coup j'ai essayer de créer là un scénario très girly et avec une amitié très forte un peu a la Rachel/Monica qui sont juste un beau modèle :chat potté:pareil pour le lien de frère sœur avec Nico je voulais vraiment qu'ils soient proches je pense que ça vous fera deux bons points de repaires sur le forum  

Comme vous l'avez surement compris, Candice est primordiale pour moi je serais dégoutté que vous ne preniez pas le scénario, ça fait un moment que je cherche un forum ou jouer ces deux là, je tiens vraiment a ce que ce soit ces deux actrices, j'ai un énorme coup de coeur pour leur amitié, donc voila pourquoi j'impose limite Candice, mais qui ne serait pas content de la jouer  

Concernant mes exigences, je demande une seule chose quelqu'un qui poste des rps assez développés, a travers ce scénario vous voyez aussi mon style de rper, si je trouve quelqu’un qui poste comme ça ce sera parfait    Je ne demande pas une présence 24h/24, ni des rps tous les jours, je l'avoue je suis une vraie tortue quand il s'agit de poster, entre le boulot et le copain, j'essaye de faire au mieux donc ça ne me dérange pas, en revanche j'adore connaitre mon partenaire de rp donc les mps sont les bienvenus   Juste un point avec lequel j'ai beaucoup de mal les rps a la première personne ça me gêne beaucoup quand l'autre écrit des je, d'un coup je me sens trop concerné par les persos du coup si on peut éviter ce sera parfait I love you 

Voila sur ce je vous dis a très vite j’espère, si vous voulez vous mettre une admin dans la poche dés votre arrivé choisissez ce scénario et tout ira bien pour vous    

_________________
✻ We are so young
Heaven knows no frontiers, and I've seen heaven in your eyes faint as the singing of a lark that somehow this black night feels warmer for the spark to hold us 'til the day. When fear will lose it's grip and heaven has its way. All will harmonise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthehall.forumactif.org
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Sam 2 Nov - 23:17

JE SUIS LA MA CHERE EX FEMME MEILLEURE BESTAAAH D'AMOUR   
Nous allons faire des folies toutes les deux  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Sam 2 Nov - 23:20

Oooh mon ex préférée   
Merci de tenter le scénario j'adore ton avatar money honey + Candice c'est la perfection quoi  
et je te confirme pour les folies et j'adore le Clover ça lui va très bien belle référence  

_________________
✻ We are so young
Heaven knows no frontiers, and I've seen heaven in your eyes faint as the singing of a lark that somehow this black night feels warmer for the spark to hold us 'til the day. When fear will lose it's grip and heaven has its way. All will harmonise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthehall.forumactif.org
Invité
avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Invité
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Dim 3 Nov - 0:05

Je veux bien tenter aussi.  Qu'on se le dise, ce scénario est une bombe et le duo Candice/Nina, fiouuu, parfait jusqu'au bout.  I love you 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Dim 3 Nov - 0:09

Ouiii deux pour le prix d'une je suis ravie merci de tenter   
Han c'est adorable merci je suis en train de tout corriger là je vois toutes mes fautes de frappes de nom d'oublis de lettres j'ai honte que vous ayez lu ça Embarassed  
En tous cas ça me fait trop plaisir merci et c'est clair que je ne pouvais pas passer a côté de ces deux là c'est le duo de la perfection  

_________________
✻ We are so young
Heaven knows no frontiers, and I've seen heaven in your eyes faint as the singing of a lark that somehow this black night feels warmer for the spark to hold us 'til the day. When fear will lose it's grip and heaven has its way. All will harmonise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthehall.forumactif.org

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Mer 20 Nov - 23:08

Bon, ça fait deux jours que j'ai découvert votre jolie forum & CE SCÉNARIO QUI DÉCHIRE LE STRING DE SA MÉMÉ   ... & enfin, j'ai décidé de tenter ma chance ... Je peux ? (j'ai vu que le frangin de max était déjà là, je me suis permise de piquer son nom de famille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Mer 20 Nov - 23:11

Amen et condoléances pour le string de mamie   .
Biiiien sur que tu peux et tu as bien fait de te permettre de prendre le nom de Rafouu   

_________________

+ I think every decade has an iconic blonde, like Marilyn Monroe or Princess Diana and, right now, I'm that icon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.” Mer 20 Nov - 23:15

c'était moi au fait sous mon dc Arrow 

_________________
✻ We are so young
Heaven knows no frontiers, and I've seen heaven in your eyes faint as the singing of a lark that somehow this black night feels warmer for the spark to hold us 'til the day. When fear will lose it's grip and heaven has its way. All will harmonise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthehall.forumactif.org

le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.”

Revenir en haut Aller en bas

(f) “A hug is worth a thousand words. A friend is worth more.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Thousand Sons
» Ten thousand promises, ten thousand ways to lose... ♠ Oktavia
» Mon projet pour Apo
» [Rapport 1500pts] Chaos de Dan VS Crimson Fists de Tarkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le choix du peuple  :: Lobster's shop :: Scénarios pris-